L’objectif de tout investisseur est d’accroître et d’optimiser la rentabilité de son investissement. Il veut investir dans un investissement d’avenir. Pour ce faire, il se doit de connaître les astuces immobilier. Ces derniers se rapportent aussi bien au financement de l’achat du bien immobilier qu’à son exploitation et sa fiscalisation. Êtes-vous sur le point de vous lancer dans un investissement locatif ou vous y êtes-vous déjà embarqué ? Dans l’un ou l’autre des cas, vous devez déjà savoir comment faire pour tirer le meilleur de votre investissement. Différentes options s’offrent à vous, mais certaines sont plus efficaces que d’autres. Aussi, devez-vous chercher à gagner le plus d’argent possible tout en n’enfreignant pas les lois en vigueur. Dans cet article, nous avons décidé de vous proposer les 10 meilleures astuces immobilier à adopter pour optimiser votre investissement locatif. Elles sont à fois d’une efficacité redoutable et très pratique à mettre en œuvre.

Astuces immobilier, comment calculer la rentabilité de votre investissement locatif ?

Le rendement locatif de votre bien doit constituer votre grande préoccupation. Mais pour le rendre meilleur, il faut déjà savoir de quoi on parle et comment le déterminer. 

Alors qu’est-ce que c’est que le rendement locatif d’un logement ? Il s’agit du rapport entre le montant brut des revenus que vous tirez de la location du bien et le prix que vous avez payé pour son acquisition. 

  • Le rendement locatif de tout bien immobilier dépend donc grandement de son prix d’achat auquel il faut ajouter le prix des travaux. Mais, elle dépend également de nombreux autres facteurs dont la non-maîtrise peut se révéler fatale. Pour optimiser votre investissement locatif :
  • vous vous devez de limiter la vacance locative ;
  • la colocation est un système qui pourrait également vous être d’une grande utilité ;
  • pensez à investir dans la location meublée;
  • Investissez avec des nouvelles méthodes comme le coliving
  • revoyez régulièrement vos loyers à la hausse ;
  • réalisez des travaux de rénovation et d’entretien ;
  • comprendre la fiscalité immobilière ;
  • assurez-vous que les charges communes ne plombent pas la rentabilité de votre investissement ;
  • choisissez votre assurance propriétaire non occupant avec minutie ;
  • procédez au rachat de votre prêt immobilier ; 
  • adaptez votre stratégie fiscale pour maîtriser les astuces immobilier.

Pour calculer sa rentabilité locative, voici un tableur très complet et simple d’utilisation.

Limitez la vacance locative

La fréquence du « vide locatif » dépend de plusieurs critères. Il s’agit entre autres de la ville d’implantation du bien immobilier, sa superficie ou encore sa proximité avec les commerces, institutions, et réseaux de transport en commun. Par « vide locatif » ou encore « vacance locative », on entend la période au cours de laquelle, il n’y a pas de locataire résidant dans le logement. Comme vous pouvez vous en douter, plus cette période est grande, moins votre investissement est rentable. Vous vous devez donc de tout faire pour limiter la vacance locative. Comment procéder avec l’une des ces astuces immobilier

Demander les raisons du départ du locataire est l’une des astuces immobilier

Ce pourraient être des raisons tout à fait personnelles ou encore professionnelles. Mais, ce pourrait également être des raisons directement liées à l’appartement. Peut-être qu’ils partent parce qu’ils sont insatisfaits de l’état des infrastructures. Peut-être qu’ils estiment l’espace disponible trop petit compte tenu de leur besoin et du coût du loyer demandé. En sollicitant et en recueillant les avis de vos locataires partants, vous pourrez rapidement prendre des décisions salutaires et engager les travaux requis afin d’améliorer l’expérience de vos futurs locataires.

Limiter la vacance locative avec la location saisonnière

En rendant votre bien visible sur les plateformes dédiées à la location saisonnière, vous augmenterez la probabilité de trouver des locataires. Ainsi, après le départ d’un locataire de longue durée, vous gagneriez à trouver rapidement un locataire saisonnier en attendant de tomber sur un autre locataire à durée indéterminée. C’est donc l’une des astuces immobilier.

Astuces immobilier, faites de la colocation

Nombreux sont les actifs urbains qui se laissent désormais séduire par la colocation. Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un bien immobilier localisé dans une zone locative tendue, cette option est définitivement pour vous ! En effet, louer votre logement à plusieurs personnes à la fois est l’une des meilleures façons d’accroître vos revenus locatifs et l’une des meilleurs astuces immobilier. Bien entendu, il faut déjà que le logement dont vous avez fait l’acquisition se prête à la colocation. Cela signifie qu’elle doit disposer de plusieurs chambres, mais pas seulement. Plusieurs salles de bains doivent également y être aménagées. De même, vous devrez l’équiper du WIFI, d’un mobilier suffisant et des appareils électroménagers adéquats. En instaurant un système de colocation de votre bien immobilier, vous profiterez des grands avantages suivants :

  • davantage de recettes locatives ;
  • moins de vacances locatives ; 
  • des risques d’impayés réduits au maximum.

Vous êtes bien décidé à faire de la colocation, mais vous demandez comment trouver des clients ? C’est très simple ! Adressez-vous aux nombreuses plateformes de colocation qui vous proposent leurs services en ligne.

Faites de la location meublée

Si vous avez bien lu nos deux premières astuces immobilier, vous savez certainement déjà qu’investir dans la location meublée contribue à l’optimisation d’un investissement locatif. Ne vous méprenez pas, la location nue possède également ses atouts. Le déficit foncier qui y est associé s’avère par exemple particulièrement intéressant sur le plan de l’optimisation fiscale. Cependant, avec de la location meublée, la rentabilité de votre bien sera fortement augmentée. Il est déjà beaucoup plus facile de trouver des clients pour un bien meublé que pour un bien immobilier vide.

Revoyez régulièrement vos loyers à la hausse

Beaucoup d’investisseurs rechignent à réévaluer les conditions de location initiales de leurs logements. Pourtant, le marché n’est pas statique et ce qui vaut à un instant devient totalement dépassé après quelque temps. Il faut donc avoir à l’esprit que les prix ne sont pas voués à rester inchangés. De fait, le marché de l’immobilier est l’un de ceux qui fluctuent le plus. Vous devez donc rester en alerte permanente et vous tenir au courant de l’évolution des prix de l’immobilier pour pratiquer ces astuces immobilier.

La zone où se trouve votre logement a-t-elle enregistré une hausse générale du prix locatif du mètre carré ? Ne vous faites pas prier pour vous aligner sur la tendance. La règle à respecter ici est de revaloriser votre loyer au bon moment. Il vous est ainsi possible de choisir de le faire de façon annuelle, au moment de renouveler le contrat. Vous trouverez en ligne des outils d’estimation pour vous guider dans votre tâche. Grâce à ceux-ci, vous serez en mesure d’avoir une idée précise de la valeur de votre bien et de fixer le loyer qu’il faut quand il faut.

Réalisez des travaux de rénovation et d’entretien est l’une des astuces immobilier

Pour accroître votre rendement locatif, vous devez vous assurer que votre appartement dispose de tout le nécessaire pour garantir le confort de vos locataires. Vous connaissez sans doute l’adage « L’argent appelle l’argent » ! Il s’applique bien dans la sphère de l’investissement locatif. En clair, c’est en investissant dans les travaux de rénovation et d’entretien nécessaires que vous valorisez votre bien immobilier. Avec cette technique vous bénéficiez de l’une de nos astuces immobilier. Plus votre logement est attrayant, plus des locataires potentiels s’y intéresseront. Dans le même temps, aucun locataire n’a envie de quitter un logement dans lequel il se sent à son aise. Vous limiterez donc, comme déjà avancé plus haut, le « vide locatif » en retenant plus longtemps vos locataires. 

Pour finir, il y a un autre avantage majeur à tirer de la réalisation de travaux de rénovation. Pour ceux qui l’ignoraient, sachez que vous pourrez profiter d’un abattement fiscal sur une bonne partie de ces travaux

Assurez-vous que les charges communes ne plombent pas la rentabilité de votre investissement

L’incidence des charges communes sur la rentabilité d’un investissement locatif est double. D’un côté, elles ne vous apporteront rien de positif si les provisions dont vous vous acquittez ne sont pas bien utilisées. D’où la nécessité de prendre activement part aux assemblées générales et de rester en contact avec le syndic. C’est avec ces astuces immobilier que vous veillerez à ce que les fonds récoltés soient judicieusement utilisés et que les dépenses financées par le budget de copropriété ne dérapent pas.

D’un autre côté, si la qualité de votre appartement est meilleure que celle de certaines parties communes de l’immeuble, vous avez du souci à vous faire. En effet, les locataires potentiels ne vont pas seulement inspecter le logement que vous leur proposez. Ils vont également jeter un coup d’œil sur l’ensemble de l’immeuble. Si le contenant n’est pas aussi attrayant que le contenu, vous aurez du mal à trouver preneur !

Cette assertion se vérifie encore plus lorsque vous comptez faire de la location saisonnière. Les voyageurs sont en effet très tatillons sur le niveau de qualité des parties communes. Ils ne se gêneront d’ailleurs pas pour vous faire part de leur mécontentement à travers les notes. Par exemple, si il jamais ils étaient déçus de l’état de propreté de parties communes. Vous ne devez en conséquence pas seulement vous assurer de l’excellente tenue du logement que vous mettez en location. Il vous faudra également militer pour que les parties communes soient parfaitement aménagées et entretenues. Ces astuces immobilier sont à prendre en compte.

Choisissez votre assurance propriétaire non occupant avec minutie

Il vous est possible d’économiser des centaines d’euros sur votre assurance propriétaire non occupants. Les prix pratiqués par les différents acteurs du marché de l’assurance varient très fortement et peuvent aller du simple au quadruple. Menez donc des investigations rigoureuses avant de choisir votre police d’assurance. Ne vous faites pas marcher sur les pieds. Faites-vous entendre et plaignez-vous auprès de votre assurance lorsque vous estimez que les montants à verser sont excessifs. N’hésitez pas à brandir la menace d’aller voir ailleurs et faites-le au besoin ! C’est de cette façon que vous optimiser votre investissement en utilisant l’une de ces astuces immobilier.

Renégociez votre assurance emprunteur ou changez la

Une assurance emprunteur est systématiquement associée à tout crédit immobilier. Mais, il peut être parfois plus sage de la renégocier ou carrément d’en contracter une autre. Depuis l’adoption et l’entrée en vigueur de la loi Sapin, on peut procéder chaque année au changement de son assurance emprunteur. Les démarches à effectuer reste simple.

Procédez au rachat de votre prêt immobilier

Pour mettre en place ces astuces immobilier, vous pourriez aussi songer au rachat de votre crédit immobilier. En effet, cette option pourrait vous être profitable selon la fluctuation des taux d’intérêt. La loi n’impose aucune limite au nombre de rachat de prêt. En d’autres termes, vous avez le droit de faire racheter votre crédit immobilier autant de fois que vous souhaitez. Vous pourrez renégocier votre prêt auprès de la banque qui vous l’a consentie. Cependant, il est possible qu’elle ne vous offre pas les taux les plus avantageux du marché.  

Vous pourrez également faire racheter votre crédit immobilier par une autre institution bancaire. Mais dans ce cas, vous devrez vous acquitter de certains frais supplémentaires. Avant de le faire, soyez donc certain que vous gagnerez vraiment à l’échange.

Adaptez votre stratégie fiscale

Votre situation fiscale est un dernier point fondamental des astuces immobilier. Cela détermine le rendement de votre investissement locatif. Un projet immobilier est par définition non statique, et les choix fiscaux que vous avez faits au départ peuvent perdre de leur intérêt. Par exemple, faites de nouveaux investissements dans le cadre de travaux de restauration ou d’entretien. Auquel cas, vous feriez mieux de revoir toute votre stratégie fiscale pour ne pas perdre en rentabilité.

Il est important d’adopter les bonnes astuces immobilier pour optimiser votre investissement locatif. Tout d’abord, vous devez tout mettre en œuvre pour les périodes de « vide locatif » soient les plus courtes possible. Pour y arriver, il vous faudra rester à l’écoute de vos locataires et faire les travaux requis afin de les satisfaire.

La colocation est également un bon moyen de limiter la vacance locative et d’augmenter vos revenus. Par ailleurs, la location meublée apparaît bien souvent beaucoup plus rentable que la location nue. N’hésitez pas non plus à revoir fréquemment vos loyers à la hausse. Il faudra juste veiller à ce que cette revalorisation corresponde à la tendance du marché. Veillez à une utilisation judicieuse des cotisations effectuées pour faire face aux charges de copropriété et faites preuve de rigueur dans le choix de votre assurance propriétaire non occupant. Enfin, vous pouvez renégocier votre crédit immobilier et adapter votre stratégie fiscale.

People reacted to this story.
Show comments Hide comments
Comments to: Astuces immobilier : Top 10 des conseils pour optimiser un investissement
Write a response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Welcome to Typer

Brief and amiable onboarding is the first thing a new user sees in the theme.
Join Typer
Registration is closed.