Louer son bien immobilier et trouver un locataire rapidement pour rembourser votre crédit
Blog immobilier

Louer son bien immobilier à coup sûr : Les 8 astuces

Comme beaucoup, vous avez envie d’investir dans l’immobilier locatif, mais vous hésitez, car vous n’êtes pas sûr d’en maîtriser tous les rouages. C’est bien normal de vouloir prendre le temps nécessaire pour savoir si vous adoptez bien la bonne orientation à donner à vos placements de fonds. Et comme dans tout investissement d’ampleur, l’immobilier locatif est certes attrayant, mais n’en demeure pas moins semé d’embûches. La plus grande et sans doute la plus grave est de choisir un logement qui ne trouvera pas preneur. D’où la question fondamentale à se poser à chaque fois que l’on veut se lancer sur le marché de l’immobilier locatif : comment louer son bien immobilier à coup sûr ? Découvrez aussi la technique de vente immobilière.

L’information est la clé du succès dans tout investissement immobilier locatif

Quand on se demande comment investir dans l’immobilier en 2020, le locatif apparaît comme l’une des réponses les plus évidentes. Mais, la concurrence sur le marché est rude, même si le nombre de demandeurs d’appartements n’a jamais semblé aussi élevé. C’est que sans certaines précautions, tout investisseur sur le marché locatif coure le risque de devoir faire face à certaines difficultés. Il pourrait ainsi éprouver toutes les peines du monde à louer son bien immobilier une fois acquis. Il pourrait également se retrouver dans l’inconfortable situation de devoir revoir constamment son loyer à la baisse afin d’attirer des locataires. Et bien évidemment, tous les points qui viennent d’être évoqués ne pourront que impacter négativement la rentabilité de son investissement. 

Pour ne pas aller de déception en déception une fois votre investissement effectué, vous devez en amont à ce dernier, bien vous informer. Cela signifie que vous ne devez pas vous engager dans une telle opération à l’improviste, sont des attitudes fortement déconseillées. Dans votre démarche de recueil d’informations, les éléments majeurs sur lesquels vous devez mettre l’accent sont les suivants :

  • le type de logement ;
  • le marché locatif ;
  • le choix du locataire ;
  • le type de location ;
  • la détermination et la fixation du loyer ;
  • la gestion de la location.

Le choix de l’emplacement est primordial pour louer son bien immobilier

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à investir dans l’immobilier locatif. Ce peut être pour vous en servir plus tard en tant que résidence principale. Vous pouvez également opter pour ce genre de placement avec comme plan d’en tirer une substantielle plus-value lors de sa revente. Mais dans un cas comme l’autre, vous investissez dans l’immobilier locatif d’abord et avant tout pour en tirer de revenus sous forme de loyer. Or sans locataire, pas de loyer ! Il vous faut donc adopter la stratégie appropriée pour louer son bien immobilier.

Le choix de l’emplacement du bien est primordial. Consultez les 10 villes où investir. Vous devez vous assurer que le logement en question est bien situé, c’est-à-dire localisé dans une zone qui fait face à une demande locative élevée. Dans le même temps, si vous misez sur la population étudiante, vous devez opter pour une ville dans laquelle il existe un pôle universitaire pour acheter un logement étudiant. Vous pouvez aussi faire du coliving. Ne négligez pas non plus la proximité du logement avec les transports en commun. Il faut qu’il soit dans un secteur non enclavé facilement joignable et bénéficiant d’une desserte satisfaisante en transport en commun. 

L’autre point relatif à l’emplacement du logement dont vous comptez faire l’acquisition pour le mettre sur le marché locatif, c’est sa proximité avec les commerces. Personne ou presque ne voudra louer un appartement trop éloigné des commerces. Aussi, avec la fibre écologique qui étend ses ailes partout sur la planète, les aspirants locataires sont très sensibles aux logements bordés d’espaces verts. Pour finir ce chapitre, il faut également s’assurer que le logement se trouve dans un quartier réputé sûr. La sécurité est un point essentiel qui préoccupe tout potentiel client pour louer son bien immobilier.

De quelle façon choisir le bon endroit où investir dans l’immobilier locatif ?

C’est simple, dirions-nous ! Il suffit de vous mettre à la place de votre futur locataire pour louer son bien immobilier. Raisonnez comme si vous étiez dans la peau de ce dernier. Quand vous vous mettez à sa place, vous ne pourrez choisir qu’un endroit où il fait bon vivre. Qui n’a pas envie d’habiter un quartier qui en plus d’être agréable à vivre est très bien équipé et convenablement desservi ?

Lorsque vous réalisez votre investissement dans une maison ou une grande surface, c’est que vous misez forcément sur une famille comme locataire. Dans ce cas, vous devrez évidemment choisir un secteur dans lequel se trouvent des crèches et des écoles. 

Par contre, lorsque votre cible est le public étudiant, vous devez choisir un bien non éloigné du campus de la ville. Vous pouvez également choisir ici un logement en centre-ville, mais que les transports en commun relient sans difficulté aux pôles universitaires. 

Investissez sur un marché locatif en pleine ascension

Le critère étroitement associé à l’emplacement du bien locatif et qui doit également vous guider dans votre choix est le marché locatif. À moins que ce dernier soit porteur, la probabilité pour que vous ne trouviez pas de locataire est faible. Autrement dit, vous devez choisir d’investir sur un marché soumis à une forte demande de locataires. Pensez aux marchés suivants :

  • Île-de-France ;
  • Grandes villes et périphéries ;
  • Agglomérations universitaires ;
  • Villes enregistrant un taux de migration élevé ;
  • Régions frontalières.

En optant pour l’un ou l’autre de ces marchés, vous aurez la certitude de vite louer son bien immobilier. De plus, vous n’aurez pas le moindre mal à fixer et à percevoir un loyer vous garantissant un bon rendement.

En tout état de cause, dès lors que vous prenez la décision d’investir dans l’immobilier locatif dans une région donnée, renseignez-vous sur l’état réel du marché locatif. Il n’est en effet pas rare de tomber sur des communes dans lesquelles la demande locative est inférieure à l’offre. Sur de tels marchés, les loyers sont cassés afin de trouver des locataires, mais cela se fait au détriment de la rentabilité locative.

Pour ne pas vous retrouver ainsi obligé de pratiquer cette politique néfaste pour vos finances, menez une enquête minutieuse sur le marché locatif de la ville que vous avez choisie. Vous devez prendre des informations aussi détaillées que possible sur l’état de la demande et de l’offre, ainsi que le niveau des loyers et leur évolution. Renseignez-vous sur les projets d’immobilier de bureau. Passez également au crible ceux de zones d’activité. Voilà autant de projets qui attirent la population active et donc de potentiels demandeurs de locations.

Du choix du logement dépend son attrait pour les locataires

Il y a une constante sur le marché de l’immobilier locatif, c’est que les petites surfaces sont plus rentables au mètre carré. Cependant, elles exposent ceux qui y investissent à un risque beaucoup plus important. Le taux de turn-over est bien plus grand. De plus, à chaque fois ou presque qu’un locataire fera ses valises et s’en ira, vous devrez remettre en état les lieux. Les grandes surfaces peuvent donc paraître plus sûres pour vous qui envisagez de vous lancer dans l’immobilier locatif, même si elles sont moins rentables. Vous pouvez également choisir un deux ou trois pièces. Vous profiterez alors d’un bon rapport entre le risque encouru et le rendement. Bien sûr, votre choix dépendra aussi fortement de vos goûts personnels, tout comme du budget d’investissement dont vous disposez.

Dans le choix de louer son bien immobilier, vous devez systématiquement vous demander à qui vous comptez louer. Avez-vous les étudiants pour cible ? Vous devrez alors investir dans un studio ou une studette. Pensez-vous à louer le logement à une famille ? Il vous faudra alors investir soit dans une maison individuelle, soit dans un grand appartement. Dans tous les cas, vous vous devez d’opter pour un lieu où vos locataires pourront facilement satisfaire leurs besoins. Par exemple, une famille voudra vivre dans un logement proche d’une crèche ou d’une école. Par ailleurs, retenez que l’immobilier locatif ancien est non seulement moins coûteux à l’achat, mais rapporte davantage que le neuf. Il est loué à un prix plus abordable et trouve donc plus facilement preneur.

Faut-il louer meublé ou vide lorsqu’on investit dans l’immobilier locatif ?

C’est une interrogation qui pointe inévitablement à l’horizon lorsqu’on se lance sur le marché pour louer son bien immobilier. D’après les tendances, il est plus sûr et plus stable d’opter pour la location vide. Par contre, celle-ci n’est pas aussi souple dans son fonctionnement que l’est la location meublée. À cela, il faut ajouter le fait que la location meublée permet au propriétaire bailleur de profiter d’une meilleure fiscalité et s’avère plus rentable.

Lorsqu’en tant qu’investisseur, vous optez pour la location meublée, voici les règles que vous devez respecter :

  • la signature d’un bail fixe de trois ans qui pourra être reconduite de façon tacite, pour trois autres années ;
  • le dépôt d’une garantie représentant un mois de loyer hors charge.

Aussi, dans la location vide, il est possible au locataire de partir après un préavis de trois mois. Celui-ci est même d’un mois pour des raisons précises telles qu’une mutation professionnelle ou encore une perte d’emploi.

Par comparaison, la durée du bail n’est que d’un an pour la location meublée. À noter qu’ici aussi, le renouvellement dudit bail peut se faire par tacite reconduction. Dans le cas particulier d’un logement étudiant, la durée du bail est fixée à neuf mois. Elle ne peut excéder dix mois dans le cadre du nouveau bail mobilité https://www.anil.org/bail-mobilite/. Quant à la garantie exigible, elle est d’un mois. Attention à respecter la condition sans laquelle on ne saurait parler de location meublée, à savoir l’ameublement du logement. Il ne s’agit pas simplement d’y disposer une table et des chaises. Il faut qu’il soit habitable dès que le locataire en prendra possession.

Comment trouver et choisir votre locataire pour louer son bien immobilier ?

Sans locataire, pas de loyer ! C’est une vérité qui ne peut souffrir d’aucune contestation pour louer son bien immobilier. Vous devez donc louer votre logement si vous désirez en tirer des revenus locatifs. Cependant, ne comptez pas sur la chance pour dénicher le bon locataire. Vous devez viser comme but de sécuriser votre location en choisissant un locataire en qui vous pouvez avoir confiance. Comment procéder ?

N’hésitez pas à passer une annonce. Et dès que des candidats se présenteront, n’hésitez pas à leur demander une justification de leurs revenus. À ce sujet, vous devrez vérifier que ces revenus sont au moins trois fois plus importants que le montant du loyer. Pourquoi ? Parce que quelqu’un qui ne dispose pas d’un reste à vivre suffisant après s’être acquitté de son loyer n’est pas un locataire fiable. Toujours dans le souci de sécuriser la location, la loi vous autorise à demander au locataire que vous aurez retenu, un mois de loyer comme une garantie ou bien une caution solidaire. Dans le dernier cas, il reviendra alors à une tierce personne de se porter garante de l’acquittement des loyers en cas d’impossibilité du locataire pour louer son bien immobilier.

Comment fixer le bon loyer pour trouver rapidement un locataire ?

La fixation du loyer d’un bien immobilier détermine la facilité à trouver un locataire pour louer son bien immobilier. Elle détermine également la rentabilité de l’opération d’investissement. Normalement, les parties sont amenées à fixer librement le montant du loyer, que ce soit en location vide ou en location meublée. Afin de déterminer avec le plus de précision possible votre loyer, consultez les annonces immobilières sur les plateformes de renom en ligne se rapportant aux logements similaires au vôtre. Ne soyez pas gourmand et déraisonnable durant votre évaluation. En fixant le loyer approprié, vous ferez un pas de géant dans la quête d’un locataire sûr et fidèle.

Il est vital de respecter des règles et principes spécifiques lorsqu’on choisit d’investir dans l’immobilier locatif. Déjà, il faut que vous preniez toutes vos décisions en gardant à l’esprit que sans locataire, vous ne percevrez pas de revenus locatifs. Pour trouver sans difficulté un locataire, vous devrez donc bien vous informer sur le marché sur lequel vous comptez investir. Le choix de l’emplacement du bien est primordial. Il en est de même en ce qui concerne le type de logement. Enfin, faites preuve d’objectivité dans la fixation du loyer et choisissez votre locataire avec tout le sérieux requis. Louer son bien immobilier doit être une opération simple.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *