10 étapes pour mettre son bien en location

Si vous souhaitez générer une rente financière significative en utilisant votre patrimoine personnel, sachez que l’investissement locatif demeure la meilleure solution. Devenir rentier immobilier par le biais de la location de son bien favorise la création de valeur. En effet, cette initiative vous permet de vous enrichir sur le long terme.

Afin d’obtenir un bon retour sur investissement, vous devez connaître les informations essentielles à la réussite de votre placement. En outre, il convient de considérer les 10 étapes pour mettre son bien en location.

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Les points essentiels à retenir pour investir dans un bien locatif

Avant d’envisager de placer dans un bien locatif, assurez-vous de disposer des moyens techniques nécessaires pour réussir votre investissement. Dans le cadre d’un investissement locatif, vous êtes tenu de mettre en avant plusieurs éléments essentiels, à savoir :

  • La rentabilité
  • Le financement
  • La gestion locative
  • Les stratégies d’investissement locatif

Le rendement locatif

D’une manière générale, l’objectif de l’investissement locatif consiste à percevoir des revenus locatifs communément appelés loyers. Pour ce faire, vous serez amené à déterminer la rentabilité locative de votre bien avant de le mettre en location.

Pour calculer le rendement d’un bien locatif, vous devez prendre en considération le prix d’acquisition, le montant des loyers ainsi que les charges qui vous incombent. De ce fait, vous êtes tenu d’appliquer la formule adéquate pour calculer votre taux de :

  • Rendement locatif brut
  • Rentabilité locative nette
  • Rendement net net

Les stratégies à appliquer pour investir dans un bien locatif

Les stratégies d’investissement locatif sont également des points essentiels à connaître pour tirer profit de votre bien locatif. Sachez qu’il existe plusieurs types d’immobilier dans lesquels vous pouvez générer une rente considérable. Cependant, la solution la plus efficace pour rentabiliser votre location consiste à diviser le bail. Dans ce cas, vous pouvez investir dans :

  • Une location saisonnière
  • Une colocation
  • Un immeuble de rapport
  • Une location de petites superficies

Le financement de son projet locatif

Concernant le financement d’un bien immobilier à vocation locative, vous pouvez miser sur :

  • Un financement par fonds propres si vous disposez d’un capital suffisant pour acquérir le bien locatif.
  • Un financement bancaire (crédit à la consommation, prêt immobilier ou prêt in fine).
  • Le viager ou encore la vente à terme

La gestion locative

Vous devez penser à la gestion locative avant de louer votre patrimoine immobilier. Cette initiative vous permet effectivement de minimiser les risques éventuels au cours du bail. Vous avez la possibilité de vous en occuper vous-même, mais il est plus judicieux de déléguer la gestion locative à un professionnel immobilier.

Les 10 étapes pour mettre en location votre bien immobilier

De prime abord, vous devez savoir que la mise en location d’un patrimoine immobilier est une opération réglementée. En effet, certaines procédures sont de rigueur pour que votre bien locatif soit habitable et répond aux différents critères de décence. Avant de mettre en location votre patrimoine immobilier, vous êtes tenu de respecter les 10 étapes suivantes :

Garantir l’état du logement

Avant toute chose, le bien locatif doit être décent et salubre. Pour ce faire, vous êtes tenu de l’aménager en respectant les exigences imposées sur la superficie habitable et la conformité des diverses installations (gaz, chauffage, électricité, etc.). Le logement doit disposer d’une surface de 9 m2 au minimum avec une hauteur de plafond de 2,20 m.

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Choisir le type de location

En analysant la demande locative dans votre secteur ou votre quartier, vous pouvez opter pour :

  • Une location nue avec un rendement moyen de 4 à 6 %
  • Une location meublée qui procure une rentabilité locative de 6 à 8 %

Définir vos revenus locatifs

La troisième étape consiste à fixer le montant du loyer. Pour ce faire, vous devez impérativement vous conformer au prix du marché dans votre zone. Sachez que les villes comme Paris, Lyon ou encore Lille appliquent un encadrement des loyers auquel vous serez soumis.

Effectuer les diagnostics immobiliers

Les diagnostics immobiliers sont des indicateurs indispensables pour mettre en location un bien immobilier. Ces examens sont réalisés par des diagnostiqueurs agréés afin de déterminer la conformité du logement et la présence ou non, des éléments nuisibles comme l’amiante, le plomb, les termites, etc.

Diffuser votre annonce

Lorsque les bilans des diagnostics immobiliers favorisent la mise en location de votre bien, vous pouvez publier votre annonce à travers les différents canaux de consommation. Nous vous recommandons de recourir au service d’une agence immobilière afin de diffuser de manière efficace, vos offres de location.

Mener à bien les visites du bien locatif

Lors des visites du bien locatif, vous devez faire preuve de patience pour répondre à toutes les questions des visiteurs. Organiser une visite immobilière n’est pas une mince affaire. En effet, vous serez amené à renseigner au locataire potentiel toutes les informations concernant le bien.

Sélectionner votre locataire selon son dossier

Sachez que le choix du locataire est capital pour votre investissement locatif. Vous ne devez pas lésiner sur la vérification des documents pour déterminer la solvabilité de chaque locataire. Une fois les dossiers examinés à la loupe, vous devez sélectionner le meilleur candidat pour faciliter la gestion locative. Vous avez la possibilité de réclamer auprès de votre locataire, les justificatifs ci-dessous :

  • Une pièce d’identité
  • Un justificatif de revenus
  • Une attestation de son activité professionnelle
  • Un justificatif de domicile

Réclamer une caution

Après avoir choisi votre locataire, vous avez la possibilité de réclamer une caution pour vous protéger des impayés. En général, la caution de location équivaut à 2 mois de loyers. Sachez que vous pouvez aussi opter pour une garantie des loyers impayés (GLI).

Lire aussi : Comment estimer le prix d’un bien immobilier ?

Élaborer et signer le contrat de bail

L’avant-dernière étape concerne le contrat de location. Ce document atteste l’accord entre le locataire et le propriétaire bailleur. Il comporte toutes les informations sur le bien locatif, les coordonnées des deux parties ainsi que les différentes clauses qui réglementent le bail. À noter que le DDT (dossier de diagnostics immobiliers) doit figurer en annexe du contrat de bail.  

Réaliser l’état des lieux d’entrée

Enfin, la dernière étape pour mettre votre bien en location consiste à effectuer l’état des lieux d’entrée. Cette étape permet de faire l’inventaire des installations dans le logement et de déterminer l’état général du bien pendant sa mise en location.

À la fin du bail, les deux parties seront amenées à réaliser un nouvel état des lieux et comparer ces démarches pour déduire les éventuelles détériorations du bien au cours du bail.

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *