Comment choisir son notaire pour un investissement locatif ?

Parmi les officiers publics indispensables dans le cadre d’un investissement locatif, vous pouvez compter le notaire. Le notaire est un professionnel du droit privé qui a pour mission de conseiller ses clients dans la gestion de leur bien immobilier. Ainsi, on peut déduire que le notaire contribue indéniablement à la réussite de votre investissement locatif. C’est pourquoi vous êtes tenu de le choisir minutieusement. Comment choisir son notaire pour un investissement locatif ? Découvrez au long de cette rubrique tout ce qu’il y a à savoir sur ce sujet.

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Le rôle du notaire dans un investissement immobilier

D’une manière générale, le rôle du notaire consiste à authentifier et conserver les actes relatifs aux opérations immobilières. En effet, cet officier d’état civil est habilité à rédiger des contrats authentiques de ventes, d’achats ou de successions immobilières.

En qualité de juriste, il prodigue des conseils sur les démarches à suivre pour réaliser les opérations immobilières. Ainsi, le notaire participe activement à la mise en location de votre patrimoine immobilier ainsi qu’à la gestion locative.

Les facteurs de choix d’un bon notaire

Comment choisir son notaire ? Combien de notaires doit-on choisir et qui est habilité à le faire ? Ce sont des questions indispensables pour déterminer les paramètres de choix d’un bon notaire.    

Qui doit choisir le notaire ?

Dans la plupart des cas, c’est l’acheteur qui choisit le notaire et la signature de l’acte sera effectuée devant lui. Cependant, vous devez savoir que le vendeur du bien immobilier est libre de choisir son propre notaire.

Par conséquent, les deux professionnels travaillent ensemble dans l’aboutissement de l’achat du bien locatif. Le vendeur et l’acheteur se mettent d’accord sur les démarches à suivre et seront tenus de partager les frais des interventions.

Quels sont les critères à considérer dans le choix du notaire ?

Pour choisir le notaire qui saura répondre à vos attentes dans le respect des procédures légales d’investissement locatif, vous êtes tenu de prendre en considération certains critères de base. De prime abord, le notaire est amené à trouver une solution pour chaque problème relatif à vos opérations d’investissement immobilier.

Outre les qualités humaines qui sont indispensables dans le choix du notaire, vous devez également favoriser :

  • Son expertise
  • La proximité géographique
  • Sa disponibilité
  • L’expertise du notaire

Votre notaire doit faire preuve d’efficacité en toute circonstance. Avant de choisir le bon notaire, vous pouvez le tester dans l’exercice de ses fonctions. Permettez-lui d’exposer ses techniques pour prendre en charge les différentes démarches d’une opération immobilière. Pour réussir votre investissement, vous devez privilégier les expériences de votre notaire afin d’obtenir des informations claires et précises sur l’acquisition de votre bien locatif.

La disponibilité

Une opération d’achat immobilier est souvent très rapide. De ce fait, pour effectuer cette démarche à votre avantage, votre notaire doit rester à votre disposition. Assurez-vous qu’il dispose de tous les moyens de communication pour répondre à vos besoins à toute heure. La disponibilité du notaire influence effectivement le déroulement des étapes d’acquisition d’un bien locatif.

La proximité géographique

Bien que l’avènement de l’AAED (acte authentique électronique à distance) facilite les missions du notaire, il est plus judicieux de choisir un notaire à proximité de votre résidence. Tout acte notarial requiert une présence physique des personnes concernées afin de limiter les incertitudes. En outre, cette initiative favorise les échanges pour mieux sécuriser vos opérations d’investissement.

Les qualités humaines

Lorsque vous choisissez votre notaire, assurez-vous qu’il fait toujours preuve de professionnalisme. Tout d’abord, votre notaire doit rester à l’écoute et vous prodiguer des conseils pédagogiques pour mener à bien les opérations immobilières.

Il doit également être patient pour transcrire de façon claire les termes de chaque document authentique. Comme il œuvre dans votre intérêt, il doit disposer d’un bon relationnel pour instaurer l’esprit de confiance.

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Combien de notaires choisir pour réussir son investissement locatif ?

En général, un notaire suffit pour conclure une transaction d’achat d’un bien immobilier à vocation locative. Cependant, lorsque les deux parties visent leurs intérêts personnels, on a souvent recours à deux officiers notariaux. Chaque professionnel se doit ainsi de défendre l’intérêt de leur client. Les notaires montrent souvent leur intérêt aux apports de leur client respectif dans la négociation de l’indemnité d’immobilisation.

Quand est-ce que le notaire entre en jeu au cours de l’investissement locatif

Gardez à l’esprit que le choix du notaire fait partie des démarches imposées dans le cadre de votre investissement locatif. Cela signifie que vous êtes tenu de choisir votre représentant officiel à un moment bien précis. Alors, à quel moment de votre investissement devriez-vous faire appel à un notaire. Sachez qu’au cours de l’acquisition de votre bien, vous devez recourir au service d’un notaire à deux reprises :

  • Lors de l’offre d’achat ou de compromis de vente : la promesse de vente n’est pas un acte officiel puisqu’il s’agit d’un contrat unilatéral engageant uniquement la responsabilité de l’acheteur. Dans ce cas, vous n’aurez pas forcément besoin d’un notaire. Cependant, dans le cas d’un compromis de vente, cette initiative vous prodigue des avantages particuliers en matière de sécurité et d’accès à toutes les informations financières.
  • A la signature de l’acte authentique : pendant la finalisation de la vente immobilière, vous êtes tenu de faire appel à un notaire. Cette étape constitue effectivement la signature d’un acte légal qui aura une force probante à l’acquisition du bien.

Quels sont les points à examiner avec le notaire ?

Vous devez examiner avec le notaire :

  • La description de l’état du bien locatif
  • La clause suspensive d’obtention du prêt
  • Les preuves d’authentification de l’acte
  • L’approbation de l’urbanisme et du cadastre pour les lots
  • Le type de bail
  • Les bilans des diagnostics et la faculté de substitution
  • L’utilisation du bien immobilier
  • Une déclaration d’absence d’impayés

Lire aussi : Devenir rentier immobilier

Combien vous coûte le recours au service d’un notaire ?

La rémunération du notaire est définie par une tarification réglementée. Cela favorise la transparence et la prévention du budget pour réaliser une transaction en bonne et due forme. Toutefois, sachez que les honoraires du notaire dépendent du prix d’acquisition du bien. En outre, son paiement s’effectue par tranches :

  • Pour un bien acheté jusqu’à 6 500 € TTC, le notaire reçoit 3,870 % de la tranche de prix.
  • La rémunération représente 1,596 % du prix pour un bien allant de 6 501 à 17 000 €.
  • Si le bien coûte entre 17 001 et 60 000 €, vous serez amené à payer 1,064 % du prix d’achat.
  • Les frais de notaire se limitent à 7,99 % pour un bien qui coûte au-delà de 60 000 €.

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *