Comment faire une offre d’achat en immobilier ?

Une fois que vous avez déniché la perle rare pour débuter votre investissement dans le secteur immobilier, vous devez prendre soin de rédiger une offre d’achat en vue d’acquérir le bien immobilier. L’offre d’achat permet de réserver le bien à acheter, c’est-à-dire qu’elle engage l’acquéreur auprès du vendeur. Cependant, sachez que vous êtes à même de vous rétracter de votre offre d’achat immobilier dans certaines conditions. Dans cette rubrique, découvrez la notion et les principes d’une offre d’achat : de quoi s’agit-il et comment faire une offre d’achat en immobilier ?

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Une offre d’achat immobilier : c’est quoi ?

En immobilier, l’offre d’achat est une promesse d’achat que l’acquéreur propose au vendeur pour réserver un bien immobilier. En effet, une fois que le vendeur accorde le montant de l’offre, ce dernier est tenu de bloquer toute autre proposition. Par le biais de ce document, vous avez la possibilité d’accepter l’offre initiale du vendeur ou de proposer plus bas. Sachez que votre offre d’achat reste valide sur une durée de 5 à 10 jours à partir de la transmission de l’offre.

Les différents types d’offres d’achat en immobilier

Une offre d’achat peut être orale ou écrite. D’une part, vous pouvez formuler verbalement l’offre d’achat ou l’effectuer par appel téléphonique. D’autre part, vous avez la possibilité de proposer votre offre par le biais d’une lettre recommandée ou encore par courrier. Vous devez savoir qu’une offre écrite possède une plus grande force de proposition qu’une communication verbale. C’est la raison pour laquelle vous êtes tenu de rédiger un document d’offre d’achat en immobilier.

Que contient une offre d’achat d’un bien immobilier ?

Pour que votre offre d’achat soit validée et dispose d’une force probante, vous devez la réaliser par écrit. Pour ce faire, vous êtes tenu de prendre en considération les éléments essentiels qui constitueront votre offre d’achat immobilier. Les informations ci-après doivent figurer dans votre offre d’achat d’un bien immobilier :

  • L’identité de l’acquéreur et du vendeur
  • La désignation et les caractéristiques du bien à acquérir
  • Le montant du prix d’achat proposé
  • Le mode de financement (apport personnel et/ou crédit immobilier)
  • Les points de réserves et les conditions suspensives de l’offre d’achat
  • La date et la durée de validité de votre offre d’achat
  • Le délai de rétractation
  • La ratification par signature de l’acheteur

Quand établir une offre d’achat immobilier ?

Comme l’offre d’achat en immobilier possède une valeur contractuelle, son établissement sollicite une mûre réflexion. En effet, avant de rédiger votre offre, vous êtes tenu de prendre en compte certaines étapes indispensables.

Tout d’abord, avant de mettre en place une offre d’achat immobilier en bonne et due forme, vous devez définir votre capacité d’emprunt. Dans le cadre d’un investissement immobilier, sachez que vous avez la possibilité de solliciter un prêt en vue de financer l’achat d’un bien immobilier. Votre moyen de financement doit apparaître dans votre offre d’achat. De ce fait, il convient de déterminer votre taux d’endettement pour bénéficier d’un crédit immobilier.

Ensuite, vous pouvez faire votre offre d’achat immobilier après avoir estimé la valeur du bien et les travaux à prévoir. Pour ce faire, vous serez amené à analyser les prix immobiliers dans votre secteur géographique et vous référez aux diagnostics immobiliers. Une fois que vous avez consulté les bilans des diagnostics immobiliers, vous devez porter votre attention sur le PV d’assemblée générale, notamment si le bien se situe dans une copropriété.

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Votre engagement suite à une offre d’achat en immobilier

Comme il s’agit d’une promesse unilatérale d’achat, une offre d’achat engage uniquement l’acheteur. En effet, lorsque le vendeur approuve votre offre d’achat immobilier, vous serez engagé à ratifier un compromis de vente ainsi qu’un acte authentique auprès d’un notaire. Lorsque le délai de rétractation arrive à échéance, sachez que la responsabilité civile et judiciaire de l’acheteur peut également être engagée devant un tribunal compétent.

Peut-on rétracter une offre d’achat immobilier ?

Sachez que vous pouvez vous rétracter légitimement d’une offre d’achat immobilier sous réserve de certaines conditions. De même, vous disposez de 10 jours à compter de la transmission de l’offre d’achat pour vous libérer de votre engagement. En général, vous avez la possibilité de vous rétracter si le vendeur :

  • Ne donne aucun retour suite à votre offre
  • Refuse le montant du prix d’achat que vous avez proposé
  • Rédige une contre-proposition et vous la propose

Lire aussi : Comment estimer les travaux dans un bien immobilier ?

Savoir négocier une offre d’achat en immobilier

Comme tout acte commercial, l’achat d’un bien immobilier commence par des négociations. En effet, le vendeur est libre de vous vendre ou non son patrimoine immobilier. Dans le cas où ce dernier refuse votre proposition, vous êtes tenu de renégocier le prix si le bien en question vous intéresse réellement.

De ce fait, il est plus judicieux de demander rendez-vous avec le vendeur pour lui proposer une offre plus équitable. Vous devez rassurer le vendeur du bien sans pour autant abuser dans les négociations. Vous avez aussi la possibilité de recourir au service d’un spécialiste et de réaliser une nouvelle visite pour appuyer votre offre. Le professionnel peut effectivement valider l’estimation du prix du bien en fonction des travaux à réaliser.

Les grandes étapes pour faire une offre d’achat immobilier

Afin d’établir une offre d’achat en bonne et due forme, vous devez suivre correctement les démarches essentielles à cette opération. En effet, pour faire une offre d’achat immobilier, vous devez :

  • Proposer un montant d’achat au vendeur : en vous basant sur le prix moyen appliqué au marché immobilier, vous pouvez proposer un montant moins ou plus élevé à la somme proposée par le vendeur. La meilleure solution est toutefois de fixer un prix inférieur à celui qu’impose le vendeur.
  • Fixer les conditions suspensives : ces éléments conditionnent la rapidité ou encore l’annulation des opérations de vente et d’achat immobilier. Les conditions suspensives correspondent aux attentes de l’acheteur. Ces dernières doivent également préciser le mode de financement de l’achat de votre patrimoine immobilier.
  • Rédiger une offre d’achat : l’offre d’achat en immobilier peut être une lettre manuscrite ou dactylographiée. Lorsque vous rédigez votre offre, assurez-vous de mentionner tous les éléments essentiels au processus de vente et d’achat immobilier. Vous pouvez transmettre votre offre en main propre ou par courrier électronique.

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *