investissement-locatif-autofinance

Effectuer un investissement locatif autofinancé

investissement locatif autofinance :L’autofinancement est le mot magique pour tout investisseur locatif. Réaliser un investissement locatif autofinancé est la meilleure solution pour générer une rente financière considérable. En effet, cette initiative vous permet d’emprunter un capital auprès d’une banque, de l’investir sur un bien immobilier et de le louer ce dernier pour acquitter votre dette et obtenir des bénéfices en sus. Avant d’effectuer ce type d’investissement, nous vous invitons à découvrir son fonctionnement dans cette rubrique.

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

investissement locatif autofinancé : c’est quoi ?

On parle d’autofinancement immobilier locatif lorsque le montant du loyer suffit à payer la mensualité de votre prêt. Toutefois, même si votre épargne reste à couvert, vous devez prendre en compte les différents frais annexes qui vous incombent dans le financement de votre investissement. Pour comprendre l’autofinancement immobilier, vous devez considérer 2 éléments essentiels, à savoir :

1.   Le rendement d’un bien pour assurer l’autofinancement d’un appartement

Si vous souhaitez garantir l’autofinancement de votre appartement à vocation locative, nous vous recommandons de tenir en compte votre rendement brut. Il s’agit plus précisément du taux obtenu de la division des loyers perçus dans l’année (hors charges) et du prix d’achat du bien. Le rendement brut ne tient pas en compte les impôts.

2.   Calcul du cash flow immobilier

Le cash flow immobilier se traduit sur la différence obtenue entre les loyers perçus et l’ensemble des charges à payer. La meilleure option pour vous est d’obtenir un cash flow positif afin d’accroître vos projets d’investissement. Sachez cependant qu’un cash flow neutre suffit pour autofinancer votre bien locatif.

Lire aussi : Investir dans l’Immobilier avec un Petit Budget 

Comment parvenir à l’investissement locatif autofinancé ?

Assurer l’autofinancement de votre investissement locatif nécessite la prise en compte de certains leviers comme :

  • L’apport
  • La durée du prêt immobilier
  • L’emplacement du marché
  • Le type de bien immobilier à investir·        
  • La surface du bien à louer

1.   Choisir le meilleur emplacement du marché

Choisir le meilleur emplacement du marché vous permet de parvenir à un investissement locatif autofinancé. Comment ? Sachez que le marché immobilier est en perpétuelle évolution. De ce fait, déterminer un secteur où la demande locative est plus élevée vous permet d’assurer un investissement autofinancé.

2.   La durée de son crédit

Il va de soi de considérer la durée de votre prêt immobilier dans l’autofinancement de votre investissement locatif. En effet, plus la durée du crédit est longue, plus le montant total de vos mensualités sera élevé.

3.   Augmenter son apport

Le montant de vos mensualités sera réduit en fonction de votre apport sur investissement locatif. Si vous investissez dans un bien locatif sans apport, vous obtiendrez un effet de levier plus notable. Toutefois, le statut de propriétaire compliquera la négociation des crédits bancaires.

4.   Investir dans du neuf ou de l’ancien ?

Si vous devez choisir entre un investissement locatif neuf ou ancien, nous vous recommandons d’analyser l’impact de votre choix sur le rendement du bien. Miser sur un bien immobilier neuf vous permet de réduire vos charges fiscales par le biais d’un mécanisme de défiscalisation, ce qui influencera vos rendements. D’autre part, choisir un bien locatif ancien vous donne la possibilité de bénéficier d’une décote sur le montant d’acquisition.

5.   La superficie

Enfin, pour vous rapprocher le plus d’un autofinancement sur votre investissement locatif, nous vous suggérons de bien déterminer la superficie à louer en fonction de votre cible. Si votre cible est un seul étudiant par exemple, il est préférable de lui proposer un logement moins spacieux qui se situe près de l’université.

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Réduction des charges pour assurer l’autofinancement

Vous pouvez également autofinancer votre investissement locatif en réduisant les charges. Pour ce faire, nous vous invitons à tenir en compte certaines pistes qu’il convient d’analyser, à savoir :

  • L’augmentation régulière du loyer
  • La renégociation de l’emprunt
  • Le prêt in Fine

1.   Augmenter son loyer régulièrement

Pour vous rapprocher de l’autofinancement immobilier suite au financement d’un investissement locatif, nous vous conseillons de jouer sur le montant du loyer. Vous avez la liberté de fixer le loyer comme bon vous semble. Vu l’accroissement des demandes, les risques de ne pas trouver de client sont réduits. Toutefois, vous devez prévoir une clause de caution sur le bail pour vous assurer d’obtenir un cash flow positif.

2.   Renégocier son emprunt

Si vous constatez que vos taux d’emprunt sont à la baisse, il serait judicieux de renégocier votre emprunt afin d’assurer l’autofinancement de votre investissement locatif. Un taux d’emprunt bas vous permet effectivement d’économiser une certaine somme d’argent.

3.   Contracter un prêt in Fine

Ce type d’emprunt vous donne la possibilité de rembourser uniquement les intérêts sur la totalité de la durée de votre prêt ainsi que le capital lors de l’avant-dernière mensualité. De plus, un prêt in Fine vous permet de décompter des intérêts plus élevés par rapport à un crédit amortissable.

FAQ : Comment effectuer un investissement locatif autofinancé ?

Qu’est-ce que l’autofinancement immobilier ?

L’autofinancement immobilier est un système qui vous permet de financer un prêt immobilier sans effort d’épargne pour un investissement locatif. Pour le réaliser, vous devez obtenir un rendement brut significatif.

Comment trouver un bien qui s’autofinance ?

Afin de trouver un bien qui s’autofinance, nous vous conseillons tout d’abord de définir votre financement. Vous devez trouver une banque qui propose un taux d’emprunt considérable et qui saura répondre à vos attentes. Ensuite, vous devez bien cibler votre secteur d’investissement en fonction de la demande en matière de location immobilière. Enfin, vous devez choisir le type d’immeuble à investir (logement, local commercial, etc.).

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *