Les questions à se poser avant de devenir marchand de biens

Les questions à se poser avant de devenir marchand de biens

Le marchand de biens est un investisseur immobilier qui n’a pas peur de prendre des risques pour maximiser ses gains. D’autant plus que la création de valeur présente d’importants risques en termes de rentabilité, de perte d’argent et d’engagement. Cela signifie donc qu’une opération d’achat/revente est une activité avisée et calculée. Vous serez effectivement confronté à des contraintes risquées comme les compromis sans condition suspensive par exemple.

Si vous envisagez de devenir marchand de biens, vous devez faire preuve de rationalisme pour mieux anticiper les éventuelles situations. Pour ce faire, vous devez connaître les questions à se poser avant de devenir marchand de biens.

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Avez-vous le capital suffisant pour vous lancer ?

Tout investissement, quel que soit le domaine, se traduit par un placement de capital (de fonds monétaires) dans un projet en vue de générer des gains en sus. Pour exercer en qualité de marchand de biens, vous aurez besoin d’un capital minimum pour acquérir votre premier bien immobilier. Si vous ne disposez pas du budget nécessaire à cet effet, vous avez la possibilité de demander un prêt auprès de votre banque.

Toutefois, sachez que les banques exigent un apport de 15 à 25 % du prix total de l’achat du bien. Aucun dispositif légal n’impose le fait que le capital utilisé doit vous appartenir. Cela signifie que vous pouvez investir au titre de marchand de biens en partant de rien. Vous avez trois possibilités de dénicher le capital nécessaire à votre opération immobilière.   

1 – Demandez à votre entourage

De prime abord, si vous ne disposez pas de fonds suffisants pour entamer une activité de marchand de biens, vous pouvez toujours emprunter à votre entourage ou à vos proches. Ces derniers peuvent vous aider financièrement à démarrer une opération en bonne et due forme.

Pour cela, vous devez faire preuve de professionnalisme lors de la présentation de votre projet. L’achat/revente immobilier permet de générer des bénéfices conséquents par le biais de la création de valeur. En empruntant de l’argent à un tiers, vous devez le convaincre des avantages qu’il peut obtenir. Si l’emprunt d’argent auprès de votre entourage va à l’encontre de vos principes, vous pouvez toujours effectuer l’achat/revente à titre personnel.

2 – Réaliser un achat/revente à titre personnel

Vous pouvez aussi effectuer une activité d’achat/revente en votre nom. Dans ce cas, vous n’exercez pas en qualité de marchand de biens, mais à titre personnel. Cette solution peut être risquée du point de vue fiscal. Cependant, cette initiative vous permet de dégager une plus-value pour entamer vos premiers pas dans ce domaine.

En vue d’éviter toute confrontation d’ordre fiscal, il convient de prendre un intervalle de temps considérable entre l’acquisition et la revente du bien en question. Acheter pour ensuite revendre un bien personnel vous permet d’augmenter vos chances pour obtenir un financement bancaire.

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

3 – Liquider un investissement locatif

La dernière solution pour dénicher un capital suffisant et lancer votre carrière de marchand de biens est de liquider un investissement locatif. D’une part, il peut s’agir de reconversion professionnelle pour accroître vos gains d’investisseur immobilier. D’autre part, cette solution permet de diversifier vos placements. Liquider un de vos biens locatifs vous donne la possibilité d’obtenir le capital nécessaire pour monter votre propre société de marchand de biens.

Faut-il de l’expérience en immobilier pour devenir marchand de biens ?

D’une manière générale, l’activité de marchand de biens ne requiert aucune expérience. Toutefois, vous devez savoir que ce type d’opération nécessite des compétences spécifiques. Tout d’abord, vous devez disposer de connaissances basiques sur le marché immobilier. Ensuite, gardez à l’esprit que le marchand de biens exerce une activité commerciale.

Lire aussi : Comment bien réussir son opération en tant que marchand de biens ?

Sachez également que certaines activités professionnelles procurent des avantages significatifs pour un marchand de biens. C’est le cas si vous disposez d’une expertise probante en tant que maître d’œuvre, géomètre, investisseur locatif, architecte, agent immobilier, etc. Outre vos compétences en immobilier, vous aurez plus de chance d’obtenir un prêt bancaire pour financer votre projet.

Quelles sont les connaissances dont le marchand de biens a besoin ?

Avant de lancer votre carrière de marchand de biens, nous vous recommandons de suivre une formation professionnelle. Une opération immobilière d’achat/revente requiert des connaissances spécifiques qui reposent sur trois piliers, à savoir :

  • L’urbanisme
  • Les techniques d’analyse et les travaux immobiliers
  • La commercialisation

L’opération du marchand de biens peut être délicate si vous ne disposez pas de connaissances en urbanisme. En effet, vous devez vous conformer au PLU pour établir un plan de zonage afin d’accroître vos gains. Les connaissances en travaux et stratégies immobilières vous permettent de valoriser le bien à revendre. Enfin, les connaissances en négociation et en commerce vous permettent de maximiser les bénéfices financiers.

Conclusion

En somme, si vous souhaitez investir au titre de marchand de biens, demandez-vous si :

  • Vous possédez d’un capital de départ suffisant
  • Vous avez de l’expérience qui favorise votre épanouissement professionnel
  • Vous disposez des connaissances et des compétences essentielles pour réaliser une opération d’achat/revente

Afin de réussir vos opérations immobilières d’achat/revente, entourez-vous de spécialistes pour mettre en place une stratégie efficace.

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *