prime-cee

Comprendre le fonctionnement de la Prime CEE

Les C2E, la prime CEE (Certificats d’Économie d’Énergie) est une subvention financière pour assurer la réalisation des travaux de reconduction énergétique. Cette prime énergétique a pour finalité de diminuer la consommation en énergie des foyers. À travers cet article, nous allons vous dire tout ce qu’il y a à savoir sur le fonctionnement de la prime CEE.

Conférence : Remplacer Son Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Qui distribue la prime CEE

Les professionnels en énergie ou les fournisseurs énergétiques RGE (reconnue garant de l’environnement) proposent aux particuliers et aux entreprises la prime CEE. Soucieuses de l’impact énergétique sur l’environnement, ces entreprises privées offrent une aide financière cumulable qui limitent l’empreinte carbone en réduisant la consommation de carburants dans le domaine immobilier.

Travaux éligibles à la prime CEE

La prime CEE se porte particulièrement sur les travaux d’isolation thermique et l’installation ou le remplacement du chauffage.

1. L’isolation thermique

L’isolation thermique a pour finalité d’éviter les déperditions de chaleur dans un logement. Les travaux d’isolation thermique sont réalisés dans le cadre de la norme énergétique RT 2020 qui a pour finalité de promouvoir la construction des bâtiments à énergie positive (BEPOS). La prime CEE vous permet de réaliser des travaux d’isolation des planchers bas, de la toiture et puis des combles.

2. Les équipements de chauffage

Afin d’obtenir un rendement énergétique optimal à l’intérieur de votre logement, il convient d’installer un système de chauffage. Ces équipements sont de plus en plus préconisés puisqu’ils permettent d’utiliser des sources d’énergie renouvelable afin de limiter la consommation énergétique des ménages. La prime CEE vous donne la possibilité d’installer une chaudière biomasse, une pompe à chaleur, un système solaire combiné et d’autres appareils de chauffage à haute performance énergétique.

3. Prime CEE : Qui peut en faire la demande ?

Si vous disposer du statut de locataire ou propriétaire du logement, vous pouvez solliciter la prime CEE. Depuis la révision des dispositifs des CEE, la loi POPE (Programmation fixant les Orientations de la Politique Énergétique) permet aux entreprises d’entreprendre les travaux de rénovation énergétique et de bénéficier de cette prime sur l’énergie.

À hauteur de combien ?

La prime CEE représente entre 20 à 100 % des coûts des travaux de rénovation énergétique. En vue de calculer la prime énergétique qui vous est due, vous devez recourir au service d’un prestataire spécialisé pour effectuer une stimulation énergétique de votre logement et déterminer le montant exact de la prime.

Le montant de la prime dépend principalement de la nature des travaux de rénovation, de la situation géographique, des caractéristiques techniques de l’équipement installé et des revenus du ménage.

Conférence : Remplacer Son Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Le procédé du versement de la prime

Si vous avez rempli toutes les conditions préalables, vous recevrez votre prime éco-énergie sous forme d’un chèque bancaire ou de bon d’achat, 4 semaines après la validation de votre demande. Vous avez la possibilité de cumuler la prime énergie avec d’autres subventions financières.

Prime CEE : Les démarches

Afin de bénéficier de l’aide financière énergétique auprès du professionnel RGE, vous devez remplir certains prérequis. Sachez que le montant de la prime CEE est calculé proportionnellement à la composition de votre foyer et à votre revenu annuel de référence. La demande de prime requiert des démarches essentielles avant les travaux de rénovation et après les interventions.

Ce que vous devez faire avant le début des travaux

Avant d’entamer les travaux, vous devez déposer votre demande de prime CEE auprès du professionnel RGE. Une fois votre dossier validé, vous devez choisir votre fournisseur d’énergie. Il s’agit d’une étape cruciale qui déterminera la conformité des travaux aux dispositifs de certification énergétique. Ainsi, nous vous invitons à comparer plusieurs offres avant de choisir un professionnel qualifié. Vous avez la possibilité de consulter l’annuaire artisan RGE de votre région pour trouver les offres les plus attractives du marché.

Lire aussi : Comment Gérer les Travaux de Rénovation ?

Ce que vous devez faire a la fin des travaux

Lorsque les travaux de rénovation énergétique sont accomplis, vous êtes tenu d’envoyer les factures ainsi que l’attestation du professionnel RGE à votre fournisseur d’énergie. L’envoi de ces documents doit être effectué sur un délai de 3 à 6 mois après l’achèvement des travaux. Si votre foyer possède des revenus modestes, vous devez renseigner un justificatif fiscal avec votre dossier.

FAQ : Certificats d’Économie d’Énergie

Quelle est la meilleure prime CEE ?

À l’heure actuelle, le montant maximal de la prime énergétique s’élève à 5000 €. Il s’agit de l’offre « coude de pouce » EDF qui permet de financer des travaux d’isolation thermique de 20 €/m2 ainsi qu’un financement de 5000 € pour le remplacement et l’installation d’un système de chauffage performant.

Quel fournisseur d’énergie pour CEE ?

Comme il propose la meilleure prime CEE, nous vous recommandons de choisir les offres d’approvisionnement énergétique d’EDF (Électricité de France). 80 % des actions d’EDF sont détenues par l’État. Il s’agit également du premier fournisseur et producteur énergétique en Europe.

Conférence : Remplacer Son Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.