assurance-loyer-impaye

Faut-il souscrire une assurance loyer impayée (GLI) ?

Assurance loyer impayé : En tant qu’investisseur immobilier locatif, vous devez toujours prendre en compte le risque de loyers impayés. Cela va sans dire que le loyer est le principal facteur à considérer dans le calcul de la rentabilité de votre placement locatif. Afin d’éviter tout désagrément entre le propriétaire bailleur et les locataires, vous pourriez souscrire à la GLI.

La souscription à la garantie ou l’assurance des loyers impayés est effectivement une solution efficace pour maintenir un taux de rendement optimal.

Conférence : Remplacer Son Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

C’est quoi une assurance loyer impayé ?

L’assurance loyer impayé est un type d’indemnisation dont vous bénéficiez si votre locataire n’acquitte pas son loyer à l’échéance. Pour ce faire, vous devez souscrire un de ces deux contrats : l’assurance groupe ou la garantie individuelle. Selon votre contrat, sachez que vous profiterez d’une protection spécifique en matière de gestion locative.

1.   Les risques couverts

Avant toute chose, vous devez distinguer l’assurance loyer impayé de l’assurance propriété non-occupant. Gardez à l’esprit que la PNO couvre des risques multiples d’habitation soumis à la couverture de la responsabilité civile dans un bien en copropriété. L’assurance loyer impayé quant à elle dispose de 2 garanties, à savoir :

  • La protection juridique qui correspond aux charges relatives à une action judiciaire à l’encontre du locataire. Cette garantie sera couverte par l’assureur.
  • La garantie contre les loyers impayés où l’assureur sera tenu de prendre en charge les loyers impayés par le locataire.

2.   Les conditions pour l’assurance

Afin de bénéficier d’une assurance loyer impayé, vous devez répondre à trois conditions :

  • Le logement doit obligatoirement représenter une résidence principale du locataire.
  • Le locataire doit présenter les garanties de solvabilité (situation professionnelle stable, revenu 3 fois supérieure au loyer).
  • Le contrat de bail doit respecter les réglementations consacrées à cet effet

Les risques liés aux loyers impayés

Le principal intérêt de souscrire à une assurance loyers impayés est d’éviter les risques liés à cette pratique. En effet, sachez que les loyers impayés favorisent :

  • L’impossibilité ou la complexité du remboursement du crédit immobilier qui a permis de financer l’achat du bien à vocation locative. Les loyers impayés engendrent des répercussions d’envergure sur le calcul du budget alloué à la location.
  • La durabilité de la procédure d’expulsion. En cas de loyers impayés, vous devez faire appel à un huissier pour réaliser la signification au commandement du paiement des loyers dus. Si ce dernier ne verse pas dans les 2 mois, vous êtes tenu de saisir un juge afin de résilier le bail pour l’expulser. Ces démarches prendront cependant beaucoup de temps.

Les avantages de la GLI

En souscrivant à la GLI (garantie de loyers impayés), vous pouvez bénéficier des avantages ci-après. Tout d’abord, vous serez couvert contre les risques et bénéficierez d’un dédommagement sur les frais d’ouverture des démarches légales d’expulsion.

Ensuite, en cas de dégradation locative, vous tirerez profit d’une indemnité dont le montant est mentionné dans le contrat de bail. Enfin, vous avez également la possibilité de déduire certaines primes sous réserve.

Les inconvénients de la GLI

La GLI ne présente pas que des avantages, vous devez effectivement prendre en considération certains inconvénients, à savoir :

  • Le prix élevé de la couverture des loyers impayés.
  • Les conditions d’activation indispensables que l’assureur omet souvent de mentionner.
  • L’assurance prend en charge une partie des dégradations locatives et des loyers impayés. Vous devez décompter les mois de franchise et rembourser les sommes supérieures au plafond.
  • La souscription à la GLI ne peut être effectuée si vous avez déjà eu un aléa de loyer impayé avec votre locataire actuel.

Conférence : Remplacer Son Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Le Coût

Le coût de la GLI repose principalement sur le type de contrat à souscrire. C’est dire qu’un contrat de groupe est moins cher par rapport à un contrat individuel. En effet, l’assurance de groupe représente entre 1,5 et 3 % des revenus locatifs annuels. Pour un contrat individuel, vous devez compter entre 2 et 4,5 %. Ce prix va également dépendre du plafonnement d’indemnisation élevé et du délai de franchise trop court.

Les alternatives

Si vous ne souhaitez pas souscrire à une garantie de loyers impayés, vous avez la possibilité de vous prémunir des risques en optant pour les alternatives suivantes.

1.   La caution

Vous pouvez demander à une tierce personne de se porter garant de l’acquittement des loyers ainsi que les frais de renouvellement en cas de dégradation locative. Cette dernière doit de ce fait signer un acte de cautionnement simple ou solidaire.

On parle de caution simple lorsque votre locataire ne rembourse pas ses dettes locatives. La caution solidaire, quant à elle, consiste à faire appel à un garant au moment du premier impayé, sans que le locataire ne soit tenu informé.

Conférence : Remplacer Son Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.