Comment choisir le bon locataire et vérifier son dossier

Le choix du locataire et le tri des dossiers sont d’une importance capitale dans un investissement locatif. Comment choisir le bon locataire et vérifier son dossier ? Ces deux étapes sont non négligeables si vous souhaitez obtenir un bon retour sur investissement lors de la mise en location de votre bien immobilier. Découvrez dans cet article, les étapes et les facteurs à considérer pour dénicher le bon locataire.

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Les 5 étapes importantes pour sélectionner vos locataires

Sachez qu’il n’existe pas une formule gagnante pour trouver un locataire de confiance. Toutefois, dans le but de prévenir les risques de loyers impayés, vous devez entrer dans votre ligne de compte les 5 principales étapes pour sélectionner vos locataires.

1.   Le premier contact

Comme on a tendance à le dire : « la première impression est toujours la bonne ». Pour affirmer l’exactitude de cet adage, vous devez privilégier un premier contact. Dans le cadre d’un investissement locatif, soit vous appelez le locataire potentiel pour organiser une visite, soit ce dernier prend l’initiative de s’informer sur le bien mis en location.

Pendant cette étape, vous devez poser des questions de présélection pour garantir la motivation et la potentialité du locataire.

2.   La visite des lieux

Une fois le premier contact établi, si vous jugez que le locataire est prêt à louer le bien, vous devez fixer un rendez-vous pour réaliser la visite des lieux. Durant cette seconde étape, vous devez faire preuve de patience pour définir la qualité du locataire. La visite permet au locataire de déterminer si le logement répond à ses attentes. Pour vous, c’est le moment pour faire de plus amples connaissances.

3.   Dossier de candidature

À la fin de la visite, assurez-vous d’informer le potentiel locataire du dossier qu’il doit remplir pour continuer les négociations sur la mise en location du bien. N’hésitez pas à fixer un délai approximatif afin de mieux organiser l’étape suivante : la sélection du bon locataire.

4.   Sélection du bon locataire

Lorsque vous sélectionnez votre locataire, vous devez prendre en considération certains critères de choix essentiels. Parmi ces éléments, on peut compter :

  • La cohérence du locataire avec le bien en question
  •  La volonté et le sérieux du locataire
  • Les possibilités du locataire à s’acquitter du loyer dû

Avant de choisir définitivement le locataire, n’hésitez pas à l’interroger une seconde fois pour garantir ses motivations.

5.   Signature du bail

Lorsque vous avez mené à bien ces quatre premières démarches, il est à présent de passer à la signature du bail. Avant de ratifier le document officiel, vous devez vous assurer que toutes les règles sont bien incluses. N’hésitez pas à relire le contrat plusieurs fois.

Les pièces à fournir par le candidat

Lors de l’étape 3, vous devez recommander aux candidats de fournir les documents essentiels à l’établissement du bail. Vous devez savoir que le contenu du dossier à livrer dépend généralement du statut du candidat intéressé.

1.   Salarié

Si le candidat locataire est un salarié, il doit fournir les documents suivants :

  • Une pièce d’identité
  • Un contrat de travail ou une attestation de l’employeur
  • Un avis d’imposition
  • La dernière facture de taxes foncières ou une quittance de loyer
  • Les trois derniers bulletins de salaire

2.   Étudiant

Pour un étudiant, ce dernier doit fournir :

  • Une pièce d’identité
  • Le dernier reçu de loyer ou de taxes foncières
  • Un justificatif du statut d’étudiant

3.   Non salarié

Avant de signer un contrat de bail, vous devez demander à un non-salarié de livrer les documents ci-dessous :

  • Une pièce d’identité ou un passeport
  • Le Kbis ou un avis d’inscription au répertoire des métiers ou encore un avis d’immatriculation au registre des commerces et des sociétés
  • Un bilan, une attestation comptable de bénéfice ou encore un compte de résultat
  • Un avis d’imposition
  • La dernière quittance de taxes foncières ou de loyer

4.   Entrepreneur

Si le locataire potentiel gère des salariés (un entrepreneur), il doit fournir le dossier ci-après pour pouvoir louer un bien locatif :

  • Une pièce d’identité
  • Les trois derniers bulletins de salaire
  • Un avis d’inscription au RCS ou RM, son Kbis
  • Un avis d’imposition
  • Une attestation comptable de bénéfice, un bilan ou encore un compte de résultat
  • Le dernier reçu de loyer
  • Une attestation employeur ou un contrat de travail

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

5.   Sans emploi

Dans le cas où le candidat ne dispose pas d’un emploi, vous avez la possibilité de solliciter les documents suivants :

  • Une pièce d’identité ou un passeport
  • La dernière facture du loyer ou taxes foncières
  • Des justificatifs des trois derniers versements de Pôle-emploi
  • Un avis d’imposition
  • Une certification du Pôle-emploi qui justifie les restes d’indemnités perçues

6.   Retraité

Pour un locataire potentiel retraité, vous pouvez demander :

  • Une pièce d’identité
  • Son dernier bulletin de pension
  • Un avis d’imposition

Lire aussi : Marchand de biens : définition

7.   Pour la caution

À l’instar du locataire, vous avez aussi le droit de solliciter des justificatifs à la personne qui se porte garante de la location. Le décret 2015-1437 consacre les dispositions qui réglementent les documents pour la caution. Selon cette législation, vous pouvez demander :

  • Une pièce d’identité
  • Un certificat de résidence
  • Un extrait du Kbis pour les entreprises ou associations
  • Des justificatifs de ressources (2 derniers bilans, 3 derniers bulletins de salaire, etc.)
  • Des attestations d’activités professionnelles

La solvabilité du locataire

Vous êtes aussi tenu de vérifier la solvabilité du candidat avant d’accepter la location de votre bien. Pour ce faire, vous devez prendre en compte les revenus que perçoit le locataire, à savoir :

  • Les revenus salariés
  • Les prestations annexes (APL, pensions, allocations familiales, etc.)
  • Le revenu annuel des travailleurs indépendants

Vérifier le dossier du locataire au-delà des chiffres

Lors de la vérification des dossiers, vous devez vous assurer que le locataire dispose des ressources pour payer le loyer chaque mois. Vous devez également vérifier que les documents fournis sont authentiques. Sachez que l’usage des documents falsifiés est passible de sanctions pénales.

Conclusion

En somme, pour trouver un bon locataire, vous devez respecter les 5 étapes en privilégiant les échanges et la communication tout au long des procédures. Ensuite, vous devez demander et analyser le dossier complet du candidat pour évaluer son sérieux et sa solvabilité. Enfin, vous devez solliciter une caution pour éviter les loyers impayés.

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *