Marchand de biens : définition

Marchand de biens : définition

Ces dernières années, le métier de marchand de biens prend davantage d’ampleur bien qu’elle soit encore méconnue du grand public. Cette activité consiste à acquérir un bien immobilier, effectuer des travaux de rénovation ou d’amélioration et le revendre en vue d’obtenir une plus-value significative. C’est un moyen plus efficace pour un investisseur immobilier de rentabiliser ses capitaux.

Sachez également que le marchand de biens n’est pas immatriculé au registre des métiers. En d’autres termes, il s’agit d’une activité non réglementée, ce qui signifie que tout le monde peut l’exercer. Dans cet article, nous allons voir les différentes caractéristiques qui distinguent le marchand de biens des autres investisseurs immobiliers. Quelle est la définition du marchand de biens ?

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Le marchand de biens est un professionnel immobilier

Le marchand de biens est avant tout un investisseur immobilier. Son activité ne requiert ni qualifications professionnelles ni diplômes. Cependant, pour mettre toutes les chances de votre côté afin de générer un maximum de bénéfices, vous devez favoriser une formation professionnalisante. Pour mieux décrire le métier de marchand de biens, il convient de porter votre attention sur trois éléments essentiels, à savoir :

  • Les critères pour exercer en tant que marchands de biens
  • Les patrimoines immobiliers sur lesquels vous pouvez investir
  • Le statut juridique du marchand de biens

Dans quoi le marchand de biens peut-il investir ?

Dans quel type de patrimoine immobilier le marchand de biens peut-il investir ? Sachez que ce métier attire de plus en plus d’aspirants grâce à sa flexibilité.

De prime abord, vous avez la possibilité d’investir dans l’ancien ou le neuf. Si vous optez pour l’ancien, vous êtes amené à garantir l’habitabilité du logement en effectuant des travaux de réhabilitation ou de rénovation. Pour le neuf, dans le but de valoriser le bien, vous êtes tenu de réaliser des travaux d’amélioration et/ou d’extension.

Outre les logements (maison, studio ou appartement), vous pouvez également investir dans :

  • Un immeuble entier
  • Des fonds de commerce
  • Des parts d’actions d’une SCI

Les différents critères qui qualifient un marchand de biens

Si vous envisagez de réaliser des opérations d’achat/revente, vous devez d’abord remplir les deux critères suivants :

  • L’exercice habituel d’achat/revente immobilier
  • L’intention spéculative

Tout d’abord, vous pouvez obtenir le statut de marchand de biens si vous exercez habituellement l’activité d’achat/revente. Ainsi, la pratique sera appréciée selon le nombre d’opérations que vous effectuez. En outre, vous devez prendre en considération l’importance, le rythme, la nature de votre activité.

En ce qui concerne l’intention spéculative, ce critère permet de vous qualifier de marchand de biens dès que l’achat a l’objectif de générer un profit sur une durée déterminée. Sachez que le marchand de biens est soumis à un engagement de revente. L’intention spéculative démontre que l’opération est une activité commerciale et non un acte civil. Vous pouvez évaluer l’intention spéculative lors de l’achat du bien.

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Le statut juridique d’un marchand de biens

En tant qu’entrepreneur, vous devez disposer d’un statut juridique pour exercer au titre de marchand de biens. 

Bien que cette option ne soit pas préconisée, vous pouvez opérer en tant que marchand de biens en montant une entreprise. Vous devez effectivement savoir qu’investir dans l’immobilier en tant qu’auto-entrepreneur restreint vos possibilités, notamment sur vos chiffres d’affaires.

Le marchand de biens est un acteur essentiel du marché immobilier

Avant de lancer votre carrière de marchand de biens, demandez-vous si vous disposez des connaissances de base du marché immobilier. Vous êtes tenu de suivre les tendances du marché pour garantir la rentabilité des opérations dans le respect des règles de commercialisation immobilière.

Si vous souhaitez réussir, vous devez comprendre le fonctionnement de l’achat/revente (les formalités administratives, le système de tarification, les procédures de financement, les techniques de négociation et de commercialisation, etc.). Pour ce faire, vous disposez de la qualité humaine ainsi que les ressources pour garantir la création de valeur ou de logements.  

Lire aussi : Marchand de biens : Les erreurs qui vous freinent

1.   La qualité humaine

Pour assurer la réussite de vos stratégies d’investissement dans une opération immobilière d’achat/revente, vous devez développer vos qualités humaines. Évaluer vos capacités personnelles vous permet de garantir si vous êtes fait pour le métier de marchand de biens. Parmi ces qualités, on peut compter :

La curiosité et la détermination

  • Le professionnalisme
  • La persévérance et la résilience
  • La générosité, l’humilité et l’amabilité

2.   La qualité des ressources

En tant qu’entrepreneur, vous serez toujours tenu de mobiliser vos ressources pour mener à bien votre activité de marchand de biens. Une bonne gestion des ressources est indispensable pour rentabiliser vos opérations, mais aussi pour éviter un drame financier dans l’exercice de vos fonctions.

De quelles ressources s’agit-il ? La plupart des ressources dont un marchand de biens a besoin sont souvent limitées. Les principales ressources pour un revendeur immobilier sont :

  • Le temps,
  • L’énergie,
  • Et l’argent.

3.   La création de logements

Contrairement à l’agent immobilier qui se contente de jouer un rôle d’intermédiaire sur le marché immobilier, le marchand de biens est le propriétaire légal du bien qu’il vend. L’activité commerciale que vous exercez en tant que revendeur immobilier favorise effectivement la création de logements.

Tout d’abord, vous disposez du droit de propriété à l’issue de l’acquisition du bien. Ensuite, vous avez la possibilité de mettre le bien en location en respectant la limite de l’engagement de revente. Enfin, vous pouvez améliorer le bien pour le revaloriser ou le revendre dans son état afin de générer une plus-value.

Le marchand de biens et endurant face aux contraintes

Il n’y a pas de raccourci pour s’épanouir dans la carrière du marchand de biens. Tout au long de votre parcours, vous devez faire face à des obstacles d’envergure. Certains investisseurs immobiliers abandonnent leur activité d’achat/revente à cause des contraintes du métier.

Avant de débuter l’achat du bien en question, vous serez amené à considérer la conformité du bien à l’urbanisme. Vous devez également prendre en compte la faisabilité du projet, l’ampleur des travaux, etc. Sans oublier les formalités administratives qui peuvent être complexes.

Le marchand doit endurer face à ces problèmes pour garantir un bon retour sur investissement.

Conclusion

En somme, un marchand de biens est un investisseur qui joue un rôle essentiel sur le marché immobilier. Il achète un bien pour devenir légalement son propriétaire. Ensuite, il réalise divers travaux pour accroître la valeur marchande de son patrimoine personnel. Enfin, il revend le bien en se conformant au prix du marché pour mieux évaluer la plus-value. Cette activité requiert des ressources suffisantes, des qualités personnelles indispensables et une endurance probante face aux problèmes du métier.

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *