L’étape la plus redoutée par nombre d’acheteurs potentiels de biens immobiliers est celle qui consiste à convaincre une banque pour pouvoir obtenir un prêt immobilier ou renégocier son crédit. Et c’est cette demande qui est la plupart du temps complètement négligée par les acteurs concernés : les acheteurs, tout simplement ! En effet, ces derniers se présentent la plupart du temps devant leur banquier habituel sans avoir préparé leur demande de prêt. Lourde erreur s’il en est ! En effet, il ne suffit pas d’avoir dégotté la maison ou l’appartement de ses rêves, encore faut-il pouvoir le financer. Et convaincre sa banque pour un prêt immobilier n’est pas une mince affaire de nos jours. Négliger ce passage fondamental dans le processus d’achat est une erreur qui peut avoir des conséquences dommageables à court terme, mais pas seulement ! En effet, se voir refuser une demande de prêt laisse des traces qui ne sont pas seulement écrites. C’est quelque chose qui peut être mal vécu et faire douter du bien-fondé de son projet. C’est très dommage, car convaincre une banque pour un prêt immobilier, c’est un objectif tout à fait atteignable si on utilise la bonne approche. 

Qu’est ce qui est indispensable pour convaincre une banque pour un prêt immobilier ?

Que ce soit votre banque habituelle ou n’importe quelle autre, ce qui va convaincre votre interlocuteur de vous accorder un prêt immobilier ou pas, c’est le facteur de risque. Seule cette évaluation va compter à ses yeux et c’est sur ce critère que vous devez orienter votre focus. Ce dont a le plus besoin un banquier, c’est d’être rassuré ! Eh oui, vous n’avez pas en face de vous un aventurier prêt à vous suivre pour avoir le privilège de participer à votre merveilleux projet de vie… Ce n’est pas comme cela que ça marche ! Retenez bien ce mot : stabilité ! C’est ce que veut vérifier celui qui va vous prêter de l’argent. Point barre ! 

Quels sont les critères qui vont jouer pour convaincre une banque pour un prêt immobilier ?

Votre situation va être passée au crible et les éléments suivants vont être vérifiés :

● Ce que vous gagnez : vos revenus feront foi et devront être prouvés ;

● La somme que vous avez déjà : c’est l’apport, qui est un élément qui peut faire basculer un dossier ;

● Combien vous pouvez rembourser : la capacité d’endettement globale est un facteur-clé ;

● Est-ce que vous pouvez épargner : vous ne devez pas être pris à la gorge par votre prêt ;

● Votre métier : un fonctionnaire et un indépendant ne sont pas logés à la même enseigne ;

● Votre gestion bancaire : votre compte courant sera une source d’information pour votre banquier. 

L’ensemble de ces informations va définir votre profil bancaire. C’est ce qui va permettre à votre banque de procéder à un véritable audit de votre situation. Bien présenter votre dossier est très important et il vous faut être réaliste quand vous cherchez à convaincre une banque pour un prêt immobilier. Choisissez un bien qui corresponde à vos réelles possibilités, c’est le conseil numéro un à appliquer avant de tenter de convaincre une banque pour un prêt immobilier. En effet, il ne sert à rien de vous lancer dans des démarches inutiles si le bien que vous désirez acquérir est hors de votre portée. C’est une question de simple bon sens. 

Quel doit être votre taux d’endettement maximal pour convaincre un banque pour un prêt immobilier ?

Vous l’avez compris, ce que veut votre banquier, c’est être certain que vous honorerez votre dette. Il va donc chercher à comprendre quel est votre train de vie et s’il vous reste assez d’argent pour vivre une fois l’échéance de votre prêt payée. C’est ce qu’on appelle le reste à vivre qui correspond à votre capacité réelle à assumer l’ensemble de vos charges personnelles, qu’elles qu’elles soient. 

Si vous voulez convaincre votre banque de vous accorder un prêt immobilier, il faut que votre reste à vivre ne soit pas trop faible. Concrètement, votre taux d’endettement ne doit pas dépasser 33% de vos revenus. C’est la règle appliquée par tout établissement bancaire. C’est l’équivalent d’une garantie pour votre banquier qui considère qu’au delà de ce taux d’endettement global, vous ne pourrez faire face à vos échéances durablement. Dans le cas inverse, on parle alors de surendettement.

Comment augmenter vos chances de convaincre une banque pour un prêt immobilier ?

Ne vous laissez pas impressionner par un refus de prêt. C’est en forgeant…vous connaissez la suite : et bien il en est de même pour l’obtention d’un crédit ! La présentation de votre premier dossier va vous servir à améliorer votre prochaine offre. En effet, passée l’inévitable déconvenue ressentie face à cet échec, vous allez pouvoir vous servir de cette expérience pour modifier votre approche et la rendre plus équilibrée. Pour cela, vous avez intérêt à :

● Reporter votre projet : en vous laissant quelques semaines, voire quelques mois, vous allez pouvoir procéder à l’assainissement de vos différents comptes bancaires. Tout remettre à plat tranquillement va vous amener à vous poser les bonnes questions. Et le conseiller qui vous a refusé votre prêt vous a donné les éléments qui ont motivé son refus. C’est finalement assez simple. Profitez du temps que vous avez devant vous pour dénicher un bien vraiment adapté à vos possibilités financières, c’est primordial ;

● Augmenter votre apport : cela vous sera forcément bénéfique. La plupart du temps, 10% d’apport minimum sont demandés ;

● Allez voir une autre banque : cela peut être une solution mais vous aurez l’obligation d’y ouvrir un compte courant si c’est une grande banque généraliste. Certains établissements sont plus souples que d’autres, et il y a des organismes spécialisés dans les crédits aux particuliers qui eux ne vous demanderont pas d’ouverture de compte ;

● Faire appel à des courtiers : ce sont des professionnels qui vont se charger de tout à votre place. Cela a un coût, mais ils vous obtiendront les meilleures conditions du marché et vous épargneront bien des démarches. De plus en plus de gens font appel à eux, c’est un service de plus en plus demandé aujourd’hui et ce n’est pas sans raisons.

Maintenant que nous avons vu les points à améliorer pour convaincre une banque pour un prêt immobilier, nous allons nous pencher sur le type de bien envisageable. Il y a deux options principales, l’achat dans le neuf et celui dans l’ancien. L’un comme l’autre ont leurs avantages et leurs inconvénients. 

Qu’est-ce qui est le plus interessant, le neuf ou l’ancien ?

Les deux types de biens ont pour principale différence la répartition de leurs coûts respectifs. Mais au final, leurs coûts totaux sont relativement proches à produits équivalents.

Le bien immobilier neuf

 Le neuf est la plupart du temps plus cher à l’achat, mais il n’y a aucun travaux à envisager par définition. Ce n’est pas le critère du prix qui détermine le choix entre un achat dans le neuf ou dans l’ancien, mais d’autres éléments qui entrent en jeu.

A commencer par la disponibilité du bien en question. En effet, un logement neuf n’est pas immédiatement disponible ce qui nécessite un prêt qui sera débloqué en plusieurs étapes successives. Des intérêts intercalaires s’ajoutent alors au coût initial du crédit immobilier envisagé ce qui en augmente le montant : c’est le prix de la souplesse de ce type de solutions qui permettent de faire débuter votre première échéance avec le moment de votre entrée effective dans le logement.

Mais acheter dans le neuf permet souvent d’être exonéré de taxe foncière, ce qui est un avantage non-négligeable. Cette dispense de taxe n’est pas obligatoire, mais elle peut concerner tous les types de logement quand elle est accordée, que ce soit une résidence principale ou secondaire, une maison ou un appartement. Mais un bien neuf, c’est une dépréciation instantanée sitôt qu’une personne y a vécu ! C’est la loi du marché, tout simplement, et cette décôte fait baisser de 20% la valeur de votre bien immédiatement ! C’est surprenant car il s’agit du même bien, dans le même état qui plus est si vous n’avez loué qu’à un seul locataire pendant très peu de temps…mais c’est ainsi. Vous ne ferez pas de plus-value quand vous mettrez votre bien acheté neuf en vente. C’est tout simplement impossible, sachez-le.

L’immobilier ancien

C’est différent en ce qui concerne un achat dans l’ancien. C’est même exactement l’inverse car vous allez pouvoir bénéficier de l’appréciation de votre bien avec le temps qui passe. Effectivement, d’autres critères vont être pris en compte pour les acheteurs et notamment le caractère de votre bien, son charme et tous les détails qui le rende tout à fait unique. Ce que dégage un endroit, son âme en quelque sorte, c’est ce qui fait sa valeur aux yeux de certaines personnes, bien plus que la fonctionnalité pure du lieu. C’est la même chose avec les voitures ou motos de collection : certains amateurs pourtant fort éclairés sont prêts à débourser des fortunes pour des véhicules qui vont moins vite, freinent moins bien et sont bien plus fragiles que les productions actuelles. Ce n’est pas un objet qu’ils s’offrent, mais un bout d’une histoire qui les a touchée à un moment ou à un autre de leur vie. C’est exactement la même chose dans l’immobilier ancien. Ce n’est pas parce que les frais de notaire sont plus élevés dans l’ancien que dans le neuf que cela changera leur décision. Nous avons affaire à deux types d’acheteurs complètement différents qui agissent dans deux marchés dissemblables.

Pourquoi choisir Stratégie Immobilier pour réussir à convaincre votre banque pour un prêt immobilier ?

Nous allons vous aider à convaincre votre banque à vous accorder un prêt immobilier car nous sommes des spécialistes de l’immobilier. Les biens que nous proposons à notre clientèle sont triés sur le volet et correspondent aux attentes d’une clientèle exigeante qui veut bénéficier des meilleures prestations dans le domaine de l’investissement. Notre expertise vous accompagnera du début à la fin de votre recherche et nous élaborerons avec vous le dossier bancaire qui va vous permettre de convaincre votre banque pour un prêt immobilier. En effet, notre connaissance du secteur vous permettra de trouver le bien qui répondra à toutes vos attentes mais qui sera également en totale adéquation avec vos réelles possibilités d’achat. 

En tant que futur investisseur, vous allez pouvoir visualiser votre futur bien, le visiter une ou plusieurs fois, et ce de manière minutieuse en vérifiant chaque pièce, chaque recoin. Ainsi, vous pourrez prendre conscience du potentiel de votre prochain investissement, des éventuels travaux à budgetiser, des transformations éventuelles à envisager… Nous prendrons tout le temps necessaire ensemble pour trouver le bien idéal dans un marché beaucoup plus vaste que celui du neuf.

Investir dans de l’immobilier ancien va vous permettre de convaincre votre banque pour un prêt immobilier car vous aller prospecter dans un marché ou les offres sont généralement de 20% à 30% moins chères que dans le neuf à surface équivalente. C’est un vrai avantage économique car votre bien verra sa valeur augmenter si vous effectuez de judicieux travaux de rénovation en profitant de toutes les aides mises en place par l’état. Cela concerne notamment la rénovation énergétique qui donne droit à des réductions d’impôts conséquentes.

Conclusion

Vous connaissez maintenant les techniques pour convaincre votre banque pour un prêt immobilier.

Si vous souhaitez accédez à notre dossier bancaire d’investissement vous pouvez consulter et cliquer sur le lien ci-dessous.

Comments to: Comment Convaincre une Banque pour un Prêt Immobilier ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Welcome to Typer

Brief and amiable onboarding is the first thing a new user sees in the theme.
Join Typer
Registration is closed.