mandat-location

En quoi consiste un mandat de location ?

Saviez-vous que vous pouvez faire appel à un expert pour s’occuper de la gestion des tâches pour garantir un bon retour sur investissement locatif ? Il s’agit du mandat locatif. Cette solution simple mais efficace consiste à déléguer la gestion du bien loué pour que vous puissiez vous concentrer sur vos activités primaires. Vous avez le choix de souscrire un mandat libre, mandat semi-exclusif ou encore un mandat exclusif

Conférence : Remplacer Son Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

C’est quoi un mandat de location ?

Un mandat de location est un contrat ratifié entre un bailleur-propriétaire et un professionnel en gestion locative de bien immobilier. D’une manière générale, vous pouvez choisir entre 2 types de mandat. Le mandat de location, dont le mandataire se charge de la mise en location de l’habitat et le mandat de gestion locative.

 Le mandat de location inclut différentes obligations, à savoir :

  • Le numéro de registre et la préfecture de livraison de la plaque professionnelle du mandataire 
  • Le numéro de son assurance professionnelle de type responsabilité civile 
  • Sa caution financière 
  • Le chiffre de sa rétribution

Les types de mandat de location 

Voici les spécificités de chaque mandat de location déjà cités :

  • Le mandat de location simple : vous pouvez déléguer la gérance locative à différents professionnels, pour  faire preuve de la plus grande diligence possible. Mais vous êtes aussi libre de dénicher un locataire par vous-même.
  • Le mandat de location exclusif : le mandataire est seul à pouvoir remettre le bien à la location. L’exclusivité de la clause implique que vous ne cherchez pas un autre professionnel, néanmoins un locataire, vous-même. Sinon, vous aurez à verser des dommages dus à l’agent exclusif.
  • Le mandat de location semi-exclusif : il est impossible de faire intervenir un second professionnel, mais vous êtes libre de trouver un occupant.

Mandat de gestion locative : Les obligations du mandataires

Le mandat de gestion locative étant un acte de nature synallagmatique, il donne ouverture à des engagements des deux parties.

En qualité de mandant, vous vous engagez à autoriser le mandataire à accomplir sa mission. En outre, vous êtes tenu de laisser le mandataire établir le loyer selon le prix du marché. Après, vous lui verserez une rémunération en échange du mandat de location.

Pour sa part, le mandataire est obligé de remplir sa mission de gestion locative, tout en préservant au maximum vos intérêts. Évidemment, il doit aussi vous informer des mesures qu’il a prises pour sa mission.

Conférence : Remplacer Son Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Les missions du mandataires

Le mandat de gestion définit clairement la prestation de l’agent. Ci-après la liste des prestations qu’il pourra effectuer  durant le contrat:

1 – Estimer le loyer

Si vous désirez maximiser le niveau de rentabilité du placement locatif, vous aurez tendance à viser très haut pour le coût du loyer. Sauf que dans cette situation là, vous aurez du mal à trouver un occupant  plus ou moins à long terme. Evidemment, cela pourrait nuire à vos investissements. Il convient donc de laisser le mandataire décider du loyer du logement. Il saura comment le fixer par rapport à votre logement

2 – L’organisation des visites

Il se peut que votre bien soit déjà loué et que le locataire prépare un déménagement. Dans ce cas, le mandataire le contactera pour planifier les visites. Il accueillera ensuite et orientera les candidats, en soulignant les points saillants de votre logement. Il sélectionne aussi un locataire potentiel.

3 – La mise en ligne de l’annonce immobilière

Le mandataire se rend à votre domicile pour noter ses caractéristiques et y prendre des photos. Il lui incombe également de rédiger l’offre, de la rendre attrayante et de vérifier l’orthographe. Cette annonce de location est alors publiée sur son site web ou d’autres sites à large diffusion.

4 – La rédaction du bail

Chaque type de bail possède des conditions différentes. L’agent devra donc adapter le contrat de location en ce sens.

5 – L’état des lieux d’entrée et de sortie

L’agent se chargera de constater l’état de l’appartement lorsque le locataire emménage et lorsqu’il déménage. Selon ce que vous avez décidé dans le bail, l’agent peut se charger des éventuelles réparations nécessaires.

6 – La gestion des loyers

Le mandataire peut récolter le loyer et les services collectifs en votre nom. Il procédera à la révision du loyer en respectant les dispositions du bail. Enfin, il peut aussi prendre en charge la régularisation des loyers non payés et effectuer les démarches litigieuses.

7 – La réalisation des diagnostics immobiliers 

Au même titre que la vente, la mise en location du logement nécessite la mise en place de quelques diagnostics techniques. Notamment le DPE ou encore la présence éventuelle d’amiante, que le mandataire devra s’engager à faire exécuter par un expert certifié.

Assurer sa gestion locative

La gestion locative a pour premier avantage de vous faire gagner du temps. En effet, cela prend du temps si vous menez votre projet à vous seul. Confiez le travail à un expert, vous pourrez donc profiter de votre temps libre pour vos autres projets.

Un autre avantage lié au mandat de location : vous bénéficiez des compétences juridiques, en comptabilité et en immobilier de votre mandataire. Finalement, il peut vous proposer de sécuriser et de couvrir certains risques locatifs au moyen des assurances à tarifs maîtrisés.

Lire aussi : Souscrire une assurance vacance locative

Combien ça coûte ?

Le tarif d’un mandat de location varie en raison de l’ampleur de la tâche que vous lui confiez. Plus vous lui confiez de travail, plus le coût du contrat montera. En effet, la rémunération du mandataire est un élément déductible des bénéfices fonciers ou des bénéfices industriels et commerciaux des locations meublées.

Conférence : Remplacer Son Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.