Marchand de biens avantages et inconvénients - la liste complète

Marchand de Biens Avantages et Inconvénients

Vous envisagez de commencer une carrière dans l’immobilier ? Et si vous vous laissiez tenter par le métier de marchand de biens ? Si vous vous posez des questions sur ce que cela implique et si vous pensez que cette profession est faite pour vous, lisez ces quelques lignes. En effet, nous allons vous donner tous les éléments de réponses, et notamment aborder les avantages et inconvénients du métier de marchand de biens. En tout cas, il s’agit bel et bien d’une profession attirante et ouverte à tous, alors allons-y. 

Conférence : Remplacer Son Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Qu’est-ce que le métier de marchand de biens ?

Avant de vous lister les avantages et inconvénients du métier de marchand de biens, il est important de savoir de quoi il est question précisément. Dans l’univers de l’immobilier, de nombreuses professions cohabitent. En ce qui concerne le marchand de biens, c’est une combinaison de plusieurs métiers. 

En effet, un marchand de biens va d’abord commencer par prospecter des biens dans un certain secteur, que ces derniers soient destinés à un usage d’habitation ou professionnel. Il va ensuite, si besoin, les rénover avant de les revendre. Cela signifie donc qu’un marchand de biens va acquérir uniquement de l’immobilier ancien. Sachez également qu’un marchand de biens ne s’occupe pas de la location, puisque l’achat est uniquement destiné à être revendu avec une plus-value

Du point de vue du statut du marchand de biens, sachez que vous pouvez opter pour une auto-entreprise. Vous avez également la possibilité de créer une SAS ou une SASU. Par contre, il ne vous sera pas possible de le faire avec une SCI, car cela n’est pas compatible avec une activité commerciale. Nous reviendrons plus tard sur le meilleur statut à envisager avec les avantages et inconvénients de chacun.

Marchand de bien : faut-il souscrire à une assurance RC pro ?

Vous l’avez compris, un marchand de biens va acheter des biens immobiliers qui nécessitent des travaux plus ou moins importants. Ensuite, il les réalisera à l’aide d’architectes et de spécialistes de la rénovation, dans le but de revendre le bien avec une plus-value la plus importante possible. Bien entendu, les professionnels auxquels vous allez faire appel sont couverts par une assurance responsabilité civile professionnelle, mais en dernier ressort, c’est vers vous que votre client va se tourner en cas de sinistre ou de vice caché. 

Ainsi, même si la profession de marchand de biens n’est pas une profession réglementée. Vous n’avez donc aucune obligation de souscrire à une assurance RC pro. Pour autant, pour éviter de vous mettre dans une situation financière inconfortable, nous vous conseillons de vous rapprocher de votre compagnie d’assurance. Même si les tarifs des compagnies d’assurance sont libres, une assurance responsabilité civile pour marchand de biens coûte en moyenne une centaine d’euros par mois.

À titre de renseignement, si vous décidez de réaliser les travaux vous-même, en plus d’être marchand de biens, il vous faudra évidemment souscrire à une RC décennale. La cotisation est en général bien plus élevée et débute autour des 3000 euros par an.

Maintenant que vous êtes éclairé sur ce sujet, passons aux avantages et inconvénients.

Marchand de biens : avantages et inconvénients

Vous allez voir que c’est un métier qui a de l’avenir et qui permet de s’épanouir car les tâches sont diverses et variées. Le seul inconvénient que nous aurions à vous donner, c’est que vous ne pouvez pas vous lancer sans avoir réalisé une formation de qualité. Autant vous dire que vous aurez besoin d’être assidu pour obtenir toutes les compétences requises, mais une fois en acquises, les difficultés seront derrière vous. Nous reviendrons un peu plus tard sur la formation de marchands de biens.

Maintenant que cet aparté est fait, nous pouvons nous attarder sur les avantages et les inconvénients, enfin surtout les avantages, puisque vous connaissez l’inconvénient majeur de cette profession.

Le métier passionnant de marchands de biens

Tout d’abord, vous aurez affaire à un métier qui vous fera vous intéresser à divers domaines. Vous devrez notamment commencer par une phase de prospection, tout en prenant en compte les lois de l’urbanisme, la fiscalité et le droit immobilier. C’est indispensable pour sélectionner un bien qui ne vous réserve aucune mauvaise surprise. En effet, cela pourrait avoir un impact sur votre plan de financement et la plus-value à réaliser. Il ne faut pas perdre de vue que c’est grâce aux bénéfices dégagés que vous pourrez vous verser un salaire.

Ensuite, vous entrerez dans la phase de négociation, dans le but de payer le bien au meilleur prix pour vous. Il faudra prendre en compte plusieurs dépenses, dont les travaux de rénovation, les frais de notaires et le coût de l’emprunt, si vous n’achetez pas comptant. En ce qui concerne la rénovation, en tant que marchand de biens, vous serez amené à collaborer avec différents corps de métier (électricité, plomberie, maçonnerie, plaquiste, …). Là aussi, vous serez amené à négocier les tarifs pratiqués, toujours dans l’optique de réaliser un bénéfice final. Le relationnel joue donc une part importante dans métier. Ces échanges seront très riches. 

Enfin, vous devrez passer à la dernière étape, à savoir la revente.

Le salaire du marchand de biens

Il est évident que plus vous allez acquérir de l’expérience en tant que marchand de biens, plus vous pourrez vous dégager un salaire important. Néanmoins, vous pouvez espérer vous dégager un revenu compris entre 3000 et 4000 euros chaque mois. Bien entendu, ce n’est qu’une moyenne, car forcément vous ne pourrez pas revendre un bien chaque mois.

Il est possible que les premiers temps vous n’ayez pas de salaire, jusqu’à la revente du premier bien, où là vous toucherez une grosse somme d’argent. De ce fait, l’achat du premier bien fait à la fois partie des avantages et inconvénients du métier, jusqu’à sa revente.

La facilité d’emprunt

Pour continuer dans cette rubrique sur les avantages et inconvénients du marchand de biens, il est important d’évoquer la manière dont vous allez pouvoir acquérir des biens. La bonne nouvelle dans cette activité, c’est que vous pouvez obtenir facilement des crédits. De plus, au fur et à mesure de votre exercice, les organismes de prêts vous connaîtront. Cette reconnaissance vous fera acquérir des offres de crédits avantageuses, tant du point de vue des taux d’intérêts que des assurances emprunteurs.

L’indépendance

Pour terminer avec ces avantages et inconvénients du métier de marchand de biens, nous avons décidé de vous parler de l’indépendance dont vous allez jouir. Vous aurez une totale liberté dans vos choix, que ce soit dans la sélection du bien, du crédit, des artisans et de la rénovation à mener. 

Sachez aussi que travailler à son compte permet également de s’organiser comme vous le souhaitez. Libre à vous de choisir vos jours et horaires de travail, ainsi que vos vacances (date et durée). Vous pourrez donc vous accorder du temps libre facilement, que ce soit pour vos activités personnelles ou pour votre famille.

Résumons es avantages et inconvénients du métier de marchand de biens :

Les points forts :

  • un métier multitâche et intéressant
  • une profession dans la communication où vous vous constituez un bon réseau de professionnels
  • un salaire attractif
  • une organisation libre et personnelle

Le point faible :

  • La nécessité de réaliser une formation

Pourquoi faire une formation pour devenir marchand de biens ?

Comme nous vous le disions, ce métier présente des avantages et inconvénients. En termes d’inconvénient majeur, nous avons soulevé le problème qu’une formation est obligatoire pour exercer dans de bonnes conditions. Il ne s’agit pas de savoir bricoler quelques travaux chez soi pour être en mesure de s’occuper d’une rénovation immobilière. 

De la même manière, il est important de déceler le potentiel des biens et les risques majeurs, tels que les malfaçons ou les dégâts qui vont s’avérer très coûteux. Il ne faut pas perdre de vue que le but ultime est d’obtenir une plus-value à la revente. Sans cela, vous ne pourrez pas vous dégager un salaire. Vous devrez donc avoir des compétences en fiscalité, en urbanisme et en commerce. 

Investir en tant que marchand de biens, c’est donc acheter un bien au meilleur prix, dans le but de réaliser des travaux de rénovations peu coûteux en termes de temps et de tarifs, pour finalement le revendre rapidement et au meilleur prix, en faisant une plus-value conséquente.

Quel statut choisir pour exercer en tant que marchand de biens ?

Nous l’avons déjà brièvement indiqué sur cette page, vous pouvez exercer le métier de marchand de biens sous différents statuts.

Vous pourriez être tenté de vous lancer en choisissant l’autoentreprise. Le problème, c’est que vous serez vite obligé de faire un changement de statut. En effet, le chiffre d’affaires est limité à 176 200 euros, ce qui est très vite arrivé en immobilier. Il vaut donc mieux envisager un autre statut. 

Si vous avez peu de capitaux, vous pouvez opter pour la création d’une SARL. Par contre, vous devez savoir que le fonctionnement est plutôt rigide et que les dividendes sont soumis aux cotisations sociales. 

Dans le cas de la SAS, vous n’aurez pas besoin d’avoir un apport minimum pour la création. Vous aurez également un cadre juridique relativement souple. Autre information importante, si vous avez des actionnaires, ils ne seront pas responsables des dettes de la société. Par contre, attendez-vous à avoir des difficultés pour la rédaction des statuts. Si vous faites le choix de la SAS, n’hésitez pas à demander de l’aide à des professionnels habitués à cet exercice de rédaction. 

Sachez que vous serez soumis à l’impôt sur les sociétés (IS), et cela, que vous optiez pour une SAS ou une SARL. Bien évidemment, il y aura des barèmes échelonnés. Sachez également que la vente de biens anciens est exonérée de la TVA. Toutefois, faites attention, car si vous vous lancez dans de gros travaux de rénovation, un bien même ancien peut être reconsidéré en bien neuf.

Marchand de biens, avantages et inconvénients : Conclusion

Nous avons donc vu dans cet article que le métier de marchand de biens comporte beaucoup plus d’avantages que d’inconvénients.

C’est un métier qui vous permettra de vous épanouir tout en gagnant confortablement votre vie. Attention cependant à bien vous former pour éviter les erreurs qui pourraient vous coûter (très) cher.

Pour aller plus et commencer votre formation, cliquez sur le lien ci-dessous pour accéder à notre masterclass 100% gratuite qui vous apprendra à remplacer votre salaire avec l’immobilier rapidement.

Conférence : Remplacer Son Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *