les nouveaux métiers de l'immobilier

Les Nouveaux Métiers de l’Immobilier [En 2021-2022]

Le domaine de l’immobilier est un secteur en pleine expansion. Il nous arrive très souvent de ne penser qu’à l’agent immobilier lorsque nous évoquons les nouveaux métiers de l’immobilier. Toutefois, l’on omet la nuée de nouveaux métiers dont regorge ce secteur, comme la spécialisation en agent immobilier pour logements de luxe.

Si vous désirez vous cultiver, ou encore vous convertir pour débuter une carrière professionnelle dans l’un des nouveaux métiers de l’immobilier, alors vous vous trouvez au bon endroit. Nos conseils vous amèneront à trouver le métier qui vous correspond le mieux. Nous allons dans la suite de cet article vous présenter une top liste des métiers de l’immobilier selon les études et les salaires.

Le métier d’investisseur immobilier

Investir dans l’immobilier peut donner un tout autre sens à votre vie. Il peut vous offrir la liberté financière dont vous avez toujours rêvé, car les locations procurent des revenus réguliers que vous travailliez ou non.

Il existe bien de façons d’investir dans l’immobilier. Que vous ayez peu ou beaucoup d’argent, vous pouvez investir dans la location meublée, la location nue, la colocation…

Le métier d’investisseur immobilier ne s’avère pas la plus aisée des tâches et demande du temps. Néanmoins, ce choix de métier demeure une bonne décision pour vos finances personnelles. De plus, il fait partie des nouveaux métiers de l’immobilier, par conséquent il se veut un métier de l’avenir.

Pourquoi investir dans l’immobilier ?

De nombreux investisseurs considèrent l’immobilier comme un moyen fiable de placer leur argent. Nous pouvons ainsi vous dévoiler quelques-unes des raisons qui font de l’immobilier un excellent levier pour s’enrichir.

L’immobilier a la possibilité de générer du Cash-Flow

Les biens mis en location génèrent des rentrées d’argent à fréquence mensuelle. Le loyer à percevoir doit surpasser la somme de l’emprunt et des dépenses. Plus le temps passe, plus votre argent se fructifie. En effet, vous allez rembourser votre crédit dans un premier temps, et par la suite vous pourrez aisément profiter de l’ensemble du loyer versé par vos locataires.

Investir de l’argent que vous ne possédez pas

En effectuant un emprunt auprès d’une banque, il est possible pour un investisseur d’investir un argent qu’il ne possède pas nécessairement. En effet, investir l’argent de la banque permet de réduire le risque, et constitue un levier considérable pour s’enrichir. Il faut néanmoins prendre en compte que le crédit implique un coût, et nécessite des garanties.

Acheter en dessous de la valeur marchande

L’une des particularités de ce nouveau métier de l’immobilier, par rapport à bien d’autres investissements, se trouve dans la possibilité d’acheter un bien en dessous de sa valeur marchande. De prime abord, ce n’est pas chose facile, mais avec du temps et de l’expérience vous saurez négocier, et dénicher des perles parmi des appartements qui paraitront les moins attractifs au début.

Privilèges fiscaux

Il existe un bon nombre d’avantages fiscaux dans la location, comme dans l’immobilier en général. Mais encore, la majorité des dépenses s’avèrent déductibles ou amorties. Ce sont ces éléments qui rendent cet investissement l’un des meilleurs.

Les nouveaux métiers de l’immobilier : Comment devenir investisseur immobilier ?

Il s’avère moins aisé de réaliser des investissements immobiliers que ce que l’on nous laisse communément croire. Il faut beaucoup de temps et des recherches avant de trouver des biens intéressants. Il est nécessaire de se former pour apprendre dans quoi investir et comment économiser de l’argent.

Nous vous proposons les principales approches qui pourraient faire de vous un bon investisseur dans l’immobilier.

La formation

Bien qu’il fasse partie des nouveaux métiers de l’immobilier, l’investissement immobilier s’avère assez complexe à la compréhension. Raison pour laquelle plusieurs abandonnent avant d’avoir réellement commencé. En même temps, cela laisse plus d’opportunités à ceux qui se montrent prêts à s’investir pleinement dans cette activité.

Pour devenir un bon investisseur, il est impératif de connaître le prix des logements, le marché, les taux de location, les options de financement, la gestion des propriétés et bien d’autres éléments comme la création d’un réseau off market. Heureusement aujourd’hui, il existe une multitude de médias et de ressources à travers laquelle vous pouvez vous documenter.

Méthode à adopter

Malgré les diverses façons d’investir dans l’immobilier, vous devrez en choisir une seule et la hisser comme priorité. Si vous souhaitez devenir un maitre dans votre domaine, vous devrez éviter de vous de vous éparpiller. L’idéal se révèle la concentration sur une unique méthode qui vous plait et développer des compétences dans les nouveaux métiers de l’immobilier.

Des objectifs à atteindre

Nous nous répétons très souvent assez au sujet des objectifs. Dès lors que vous avez décidé dans quoi investir, il devient primordial de vous fixer des objectifs. Chaque étape doit être planifiée et précise quant au nombre d’opérations à réaliser. En plus, les grands objectifs ne se réalisent pas tout seuls, et demandent de la persévérance.

Trouver de l’argent

Trouver l’argent nécessaire reste l’un des plus grands défis auxquels font face les investisseurs. La méthode du prêt par la banque bat les records de sollicitation. Cependant, les banques montrent plus de facilité à accorder des prêts à des personnes en CDI et en situation stable.

Les nouveaux métiers de l’immobilier : Passer à l’action

Bien qu’il faille passer par l’apprentissage et la planification, à un moment il devient impératif d’agir. Certaines personnes restent bloquées dans la phase d’apprentissage sans toutefois franchir le cap de l’action.

Dans la mesure où vous n’êtes pas prêts à investir, vous pouvez néanmoins vous entrainer. Vous pouvez aller visiter des propriétés, rencontrer des investisseurs, rechercher des biens sur des sites de petites annonces. Ainsi, lorsque vous serez prêt à acheter, vous disposerez d’un minimum d’expérience.

Le revenu de l’investisseur immobilier

Vous vous demandez bien combien peut gagner un investisseur immobilier. Malheureusement, il n’existe pas de réponse universelle à cette question. Puisqu’un investisseur n’est pas salarié et peut disposer de plusieurs propriétés, il devient donc difficile de connaître son salaire.

Néanmoins, il serait possible pour un investisseur de contenter de leurs investissements pour vivre convenablement. Nombreux sont des biens qui présentent un cash-flow positif et permettent à l’investisseur de gagner de l’argent malgré le crédit contracté à la banque. Une fois que le prêt est remboursé, et en déduisant les impôts et tous les frais éventuels, l’investisseur percevra une bonne partie du loyer.

Les compétences requises

Comme tous les nouveaux métiers de l’immobilier, l’investisseur immobilier a besoin de compétences solides s’il veut réussir.

● Avoir conscience du risque. Comme pour chaque investissement, l’immobilier présente lui également des risques. L’investisseur aguerri doit prendre conscience pour les éluder au maximum.

● Avoir de la patience. Des biens ne se construisent pas du jour au lendemain. L’investisseur doit s’armer de patience et mettre des actions pour atteindre ses objectifs.

● Adopter un plan et appliquer des méthodes. Se fixer des objectifs et élaborer un plan concret vous assure plus de maitrise face aux divers événements lors de votre parcours.

● Créer un réseau. Seul, on va plus vite, mais ensemble on va plus loin. Nouez des relations avec des profils clés dans le domaine et les filières connexes, et vous vous réserverez toujours plus d’une carte à jouer.

● Ne pas laisser les émotions vous dominer. L’investisseur doit rester objectif et faire le plus possible abstraction de ses émotions.

Les études pour devenir investisseur immobilier

Il n’existe pas de cursus académique proprement parlant en ce qui concerne l’investissement immobilier. Néanmoins, quelques écoles et universités proposent une formation pour travailler dans les nouveaux métiers de l’immobilier.

L’investissement immobilier demeure l’un des nouveaux métiers de l’immobilier les plus complexes, mais cela en vaut la peine si vous êtes prêts à vous y consacrer.

Le métier de marchand de biens

Encore une profession du futur parmi les nouveaux métiers de l’immobilier. Le métier de marchand de biens est un travail assez inexploré, mais il garantit un avenir juteux si vous décidez de vous y engager. Nous décelons dans cet article les secrets du métier de marchand de biens.

Parmi les nouveaux métiers de l’immobilier, le travail de marchand de biens est une profession assez particulière. Ce professionnel travaille à son compte après avoir créé une société comme, par exemple, une SARL, une EURL ou encore une SCI. Ce métier nécessite un apport financier de départ assez considérable et une prise de risque non négligeable, mais il vous procure par la suite une certaine forme de liberté. 

Les nouveaux métiers de l’immobilier : Fonctions du marchand de biens

Le rôle d’un marchand de biens est de rechercher des biens immobiliers tels que des appartements, des maisons, et de les prospecter. Il peut également se procurer des terrains et faire construire. Mais au préalable, il se tisse un réseau important dans le domaine de l’immobilier avec des cabinets d’architecture et autres.

Par la suite, il procède à l’achat, avec pour but de revendre l’acquisition à un prix supérieur. Pour exceller dans son domaine, le marchand de biens se doit de connaître les cours du marché de l’immobilier et ses tendances. Quelquefois, il doit envisager de lourds travaux pour rénover et valoriser des biens immobiliers.

Pour ce faire, il contacte différentes entreprises du bâtiment et autres architectes afin de restaurer les biens. Une fois la restauration effectuée, il doit trouver un acheteur en diffusant son offre chez les agences immobilières, ou aussi se servir de son propre réseau de diffusion.

Pour limiter les coûts et atténuer les difficultés liées au métier, le marchand de biens fait également appel au service d’un des autres nouveaux métiers de l’immobilier, le notaire. Car il accepte des frais notariaux beaucoup moins élevés que ceux d’un particulier lors d’une vente de biens immobiliers.

Qualités

De prime abord, un marchand possède un savoir dans l’immobilier, mais encore un goût prononcé pour la pierre. Il a la capacité d’évaluer et d’estimer un bien, mais aussi de chiffrer le prix de revente pour un bénéfice assez important.

Le sens de l’organisation, la rigueur, la fibre commerciale, le goût du contact et l’art de la négociation figurent parmi les autres qualités qu’il se doit de posséder.

Sa mission l’emmène également à traiter avec des institutions bancaires pour obtenir éventuellement un prêt. Il côtoie également les professionnels du bâtiment et les artisans, pour amorcer les travaux. Il passe énormément de temps à rechercher des biens et à se tisser son réseau. Le contact régulier avec les acheteurs potentiels se révèle primordial pour son activité.

Il se doit d’être méthodique, persévérant, combatif et faire preuve d’organisation en planifiant ses démarches et prises de contact. Il faut prendre en compte que le risque est la locomotive de son activité professionnelle.

Diplôme nécessaire

Ce métier ne nécessite pas de diplôme en particulier. En effet, aucune carte professionnelle n’est exigée dans ce domaine. Par contre, il est fort recommandé de détenir de très bonnes bases en immobilier. Se servir d’une entreprise pour exercer dans le domaine de l’immobilier est un atout. Il est bien possible pour un particulier de réaliser une opération d’achat-revente, mais il sera vite limité en ce qui concerne les capacités de développement. Le statut juridique du marchand de biens se positionne parmi les entreprises à but commercial telles qu’une SAS ou une SARL. La majorité des acteurs de ce secteur préfère d’ailleurs la forme SAS, car ce statut offre plus de souplesse.

L’acquittement de la TVA est réglé en fonction du gain que réalise le marchand. Néanmoins, il existe de nombreux principes selon la durée de vente du bien immobilier. C’est pour cette raison que nous vous conseillons de vous rapprocher d’un juriste.

Salaire

Pour ce qui est de la gratification d’un marchand de biens, comme pour la majorité des nouveaux métiers de l’immobilier, il est estimé en fonction des revenus générés grâce aux plus-values. Toutefois, s’il ne réalise aucune vente, son salaire sera nul, car il est payé uniquement avec des commissions. Cela est la raison pour laquelle les revenus d’un marchand de biens ne sont quasi jamais homogènes. Il est donc impossible de donner avec précision la rémunération d’un marchand de biens. Certains se sont sensiblement enrichis, d’autres ont perdu leurs capitaux…

L’immobilier est un secteur en perpétuel changement, s’adapter aux changements demeure ainsi un impératif si l’on souhaite perdurer dans ce domaine.

L’immobilier est aujourd’hui un secteur d’activité à la mode. Les investisseurs sont plus nombreux qu’avant et des personnes en profitent pour vivre de l’immobilier. C’est le cas des investisseurs immobiliers, qui parviennent à rentabiliser leurs placements. Plusieurs parmi ces derniers saisissent des emprunts dans les banques pour investir et grâce aux locataires de leurs biens, ils remboursent le crédit et se dégagent des marges pour vivre avec des revenus passifs.

Les nouveaux métiers de l’immobilier sont un secteur d’emploi en pleine émancipation. En effet, ce secteur regorge de bien de métiers tel qu’agent immobilier, notaire, promoteur immobilier, et bien d’autres. Néanmoins, il existe de bien plus récents emplois parmi les nouveaux métiers de l’immobilier qui pourrait vous permettre de changer de vie rapidement, comme devenir investisseur immobilier ou chasseur immobilier.

Conclusion

Vous connaissez maintenant tous les nouveaux métiers de l’immobilier.

Si vous souhaitez vous former pour devenir investisseur immobilier ou marchand de biens, inscrivez-vous à notre programme 100% offert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *