Commencer à Investir dans l’Immobilier

Comment Commencer à Investir dans l’Immobilier ? 

Vous désirez vous lancer dans l’immobilier ? Vous ignorez par quoi commencer exactement ? L’investissement immobilier requiert des connaissances et des méthodes. Pour vous y lancer, vous devez en avoir un minimum de connaissance afin d’éviter les erreurs. C’est pourquoi, dans cet article, nous vous proposons de découvrir les meilleurs conseils et méthodes pour commencer à investir dans l’immobilier.

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Commencez par vous fixer des objectifs clairs et précis

Le premier pas à poser lorsque vous désirez commencer à investir dans l’immobilier est de définir votre profil d’investisseur. Ensuite, vous devez vous fixer des objectifs clairs et précis. Comme beaucoup de personnes, vous ne connaissez rien de ces aspects. Dans ce cas, vous pouvez recourir à une formation en immobilier. Cette dernière vous permettra de connaître les notions élémentaires en matière d’investissement immobilier. 

Questionnez-vous donc sur votre stratégie d’investissement. Quel est l’objectif que vous visez ? Achetez-vous un bien immobilier pour en faire un patrimoine ou juste en tirer un maximum de profits ? Les réponses que vous donnerez à ces questions seront indispensables dans la définition du type de projet que vous voulez.

Renseignez-vous sur la fiscalité si vous optez pour le locatif 

Si optez pour un investissement locatif, vous devez impérativement vous renseigner sur la fiscalité. En effet, la rentabilité que vous ferez en dépend en grande partie puisque les recettes que vous percevrez sont taxées. Vous auriez toutefois le choix entre deux types de régimes : micro ou réel. 

Le régime micro

Le régime micro existe en deux types. Vous pouvez choisir la forme de location vide ou la forme de location meublée qui présente plus de profits. Ces deux régimes micro sont possibles lorsque vos recettes ne sont pas au-delà des 15 000 euros. Elles permettent par ailleurs de jouir d’un abattement de 30 % en location vide. Par contre, en location meublée de tourisme, l’abattement est de 71 %. 

Le régime réel

Le régime réel vous permet de déduire un certain nombre de charges sur vos revenus en location meublée ou vide. Vous pouvez aussi déduire plusieurs autres charges comme les primes d’assurance, les intérêts d’emprunt, etc. Il est donc très intéressant lorsque vous faites vos débuts et commencer à investir dans l’immobilier

Un écart entre les recettes et les dépenses que vous réalisez peut facilement se créer. Dans ce cas, le régime réel vous donne la possibilité de reporter le déficit foncier sur vos recettes globales. Il s’adapte à votre situation de charge et de fiscalité. 

Définissez une stratégie d’investissement claire

Pour commencer à investir dans l’immobilier, vous avez le choix entre deux types de stratégies : investir votre temps ou investir votre argent. La première consiste à effectuer les travaux personnellement. La deuxième par contre demande juste que de l’argent soit investi.  

En ce qui concerne la première stratégie, vous devez être prêt à fournir d’énormes efforts personnels. Vous serez par exemple amené à passer les week-ends à surveiller les travaux. Par contre, la deuxième stratégie demande moins d’efforts. Tout ce que vous avez à faire sera simplement de confier les tâches à des artisans.

Contrôlez votre trésorerie 

Le contrôle de trésorerie est capital pour une personne qui désire commencer à investir dans l’immobilier. En effet, il permet de savoir combien ont été encaissés, combien vous avez dépensé.

En faisant mensuellement cet exercice, vous saurez mieux gérer votre comptabilité et apprendrez davantage sur les dispositifs fiscaux. Lorsqu’à la fin des mois, votre trésorerie affiche un bilan positif, vous avez de grandes chances d’avoir l’attention de la banque. 

Sondez le marché avant de commencer à investir dans l’immobilier

Vous ne pouvez pas vous lancer directement dans le domaine de l’investissement sans faire une étude préalable. Une étude de marché s’impose à vous afin de savoir si le bien que vous allez mettre en location plaira aux locataires. 

Pour ce faire, vous devez effectuer un test. Vous pouvez par exemple faire une annonce sur un site. Votre annonce doit présenter les aspects du logement que vous imaginez avec des photos à l’appui. Selon la demande, vous pourriez alors savoir si votre projet est intéressant et s’il a attiré ou non du monde. S’il a intéressé plusieurs personnes, vous pouvez passer à l’action. Dans le cas contraire, vous devriez peut-être procéder à une redéfinition ou un léger réaménagement. 

Par exemple, si le prix auquel vous pensiez louer votre bien est trop cher, vous pouvez alors revoir votre projet et l’adapter. Quoi qu’il en soit, une étude de marché est nécessaire et vous rassure pour commencer à investir dans l’immobilier. 

Commencez petit pour minimiser les pertes

Pour une personne qui fait ses débuts en immobilier, il est beaucoup plus intéressant de commencer par des projets peu coûteux. Il permet de réduire considérablement le risque d’erreur. Par exemple, si vous vous trompez, les pertes que vous aurez enregistrées seront infimes, contrairement à celles d’un projet coûteux. 

Il est évident que commencer à investir dans l’immobilier de manière simple vous permet de ne pas subir une trop grande pression. En cas de succès pour cette première expérience, vous pourriez aborder une phase plus grande avec plus de confiance, car vous maîtrisez déjà les démarches. En revanche, en cas d’erreur ou d’échec, vous sauriez exactement où et comment corriger le tir.  

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Calculez votre capacité d’emprunt avant de commencer à investir dans l’immobilier

Connaître votre capacité d’emprunt est important avant de commencer à investir dans l’immobilier. Vous devez savoir la somme maximum que la banque pourra vous accorder. Elle est déterminée en fonction de vos revenus et charges. La banque va aussi considérer votre apport personnel avant de définir le seuil à ne pas dépasser. Toutefois, quelle que soit votre capacité d’emprunt, veillez à ce que votre taux d’endettement ne dépasse pas les 35 %.

Opérez un choix entre un bien ancien et un bien dans le neuf 

Les biens anciens et les nouveaux présentent des avantages différents. Un bien immobilier ancien est souvent moins coté qu’un autre dans le neuf. En revanche, les frais de notaire sont moins élevés pour le neuf que pour l’ancien. 

Si vous optez pour un bien dans l’ancien, vous devrez inévitablement procéder à des travaux de rénovation. À ce sujet, le bien en question doit être mis au goût du jour, ce qui nécessite du temps, mais aussi des moyens financiers. Mais une fois totalement réaménagé, il attirera à coup sûr plus de locataires qui voudront le louer. 

Cette disposition permet aussi d’éviter les turn-overs ainsi que les vacances locatives.  Pour terminer, il est possible que certains frais liés aux travaux de rénovation que vous feriez soient déduits des revenus fonciers et BIC. 

Choisissez avec soin le lieu où vous désirez acquérir votre bien

L’emplacement du bien que vous désiriez acquérir est capital dans un investissement en immobilier. Il détermine en grande partie si vous trouverez ou non des locataires et à quel prix vous pourriez louer votre bien. Plusieurs critères permettent de déterminer le bon emplacement : le public cible, les commodités à proximité, le prix du marché et la tension locative. 

Le public cible

Il s’agit de déterminer ceux à qui vous destinez le bien que vous désirez acquérir et mettre en location. S’agit-il par exemple des étudiants ? Alors, il sera nécessaire de porter votre choix sur une ville qui contient plusieurs universités. S’il s’agit des ouvriers, vous devriez choisir une ville qui comporte des industries. 

Les commodités

Les commodités à proximité de votre logement sont à relier au public que vous ciblez. Par exemple, si les étudiants sont votre public cible, alors, veillez à ce qu’il y ait des centres de loisirs tels que le cinéma, les bars, etc. 

Si en revanche, les familles sont votre public cible, il est alors important de veiller à ce qu’autour de votre logement, elles puissent trouver des écoles ou des crèches où inscrire leurs enfants.  Pour des travailleurs ou des ouvriers, l’accent sera beaucoup plus mis sur les transports en commun. 

Le prix du marché

Lors du choix de l’emplacement de votre bien, le prix d’achat sera déterminant sur le rendement que vous allez réaliser. Par exemple, si vous optez pour une grande ville comme Paris, Marseille ou Bordeaux, la période pour rentabiliser sera longue. En revanche, s’il est question de marchés inexploités, elle sera beaucoup moins longue. 

Un dernier point sur lequel vous devez porter votre attention est la revente du bien que vous achetez. En effet, si vous désirez commencer à investir dans l’immobilier, il est toujours bien de penser à l’avance à la vente. Vous pourriez connaître la plus-value de votre bien à la cession et l’inclure dans la rentabilité.  

Conférence : Remplacer Jusqu’à Un Salaire Avec l’Immobilier ▶︎▶︎

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *